Décapitation d’un Tchadien

Publié le par WALDAR

insidethegulf: Un ressortissant originaire du Tchad, reconnu coupable d'agression sexuelle, a été décapité au sabre mercredi dans la région de La Mecque, dans l'ouest de l'Arabie saoudite, a annoncé le ministère saoudien de l'Intérieur. Ibrahim Mohammad Ali Ibrahim avait été condamné à mort pour s'être introduit dans une maison alors qu'il était en état d'ébriété et pour avoir agressé sexuellement la fille du propriétaire de la maison sous la menace d'une arme, a ajouté le ministère dans un communiqué reproduit par l'agence officielle Spa.
Cette décapitation porte à 89 le nombre d'exécutions annoncées cette année par les autorités saoudiennes.

Le 14 octobre, l'organisation Amnesty International s'était élevée contre le fait que le gouvernement saoudien "continue d'exécuter des gens, à un rythme moyen de plus de deux par semaine".

Un record a été atteint en 2007 avec 153 exécutions, contre 37 en 2006. Le précédent record (113 exécutions) datait de 2000.

Le viol, le meurtre, l'apostasie, le vol à main armée et le trafic de drogue font partie des crimes passibles de la peine capitale dans le royaume ultraconservateur qui applique strictement la charia, ou loi islamique.

Commenter cet article

pro charia 13/11/2008 15:40

des dictateurs comme Deby, des criminel comme Guihini Korey, des voleurs comme Ibrahimi kochi, s'ils sont en Arabie Saoudite ils meritent une decapitation selon le charia islamique. Pour cette raison le marabou Hassan Kochi a abandonner les prieres parce que meme s'il prie matin et soir, l'argent voler vont t'envoyer directement a l'Enfer. L'argent des pauvres tchadiens Dieu ne pardonne pas.

charia.

amatoullaha 13/11/2008 11:13

ALLAHOU AKBAR! ALLAHOU AKBAR! ALLAHOU AKBAR!
VIVE LA CHARIA ISLAMIQUE POUR QUE VIVE L'ISLAM!

M.M 12/11/2008 16:10

On dirait que quelqu'un a germe de la Malchance se trouve quelque part au Tchad.

Que Dieu aie pitié de nous...