Communiqué de presse du PLD

Publié le par WALDAR

 

 

 

PARTI  POUR  LES  LIBERTES

ET  LE  DEVELOPPEMENT

TRAVAILLER POUR LA JUSTICE

 

N°030/PLD/CPN/CE/SA/08

 

 

Communiqué de presse

 

 

Il s’est tenu ce jour, vendredi 28 novembre 2008, au siège du Parti pour les Libertés et le Développement (PLD), une session extraordinaire de son Conseil Politique National (CPN). Au cours de cette session, le Comité Exécutif du Parti a rendu compte de la mise en œuvre des résolutions prises lors de la session extraordinaire du CPN du 19 avril 2008.

 

L’arrestation, par les éléments de la garde présidentielle, du Secrétaire Général IBNI OUMAR MAHAMAT SALEH, le 03 février 2008, puis sa disparition depuis lors, ont occupé les débats au cours cette session. Le manque de volonté du gouvernement de mettre en œuvre l’Accord du 13 avril 2007 n’a pas également été perdu de vue par le CPN.

En conséquence, le Conseil Politique National du Parti pour les Libertés et le Développement exige du gouvernement :

 

1.      La restitution du corps de son leader pour permettre à la famille de faire le travail de deuil.

2.      L’organisation du dialogue global inclusif, seule condition pouvant ramener la paix au Tchad et créer les conditions les meilleures pour la mise en œuvre de l’Accord du 13 août.

3.      Le respect de l’esprit et la lettre de l’Accord du 13 août 2007.

 

Par ailleurs, le PLD se réserve le droit de reconsidérer sa position vis-à-vis de l’Accord du 13 août 2007 si le gouvernement s’obstine à ne pas honorer les engagements pris pour la mise en œuvre complète et totale des dispositions de cet Accord.

 

En outre, le PLD en appelle à ses militants et sympathisants, à la CPDC ainsi qu’à toute la population tchadienne de rester vigilants face à toutes les manœuvres et tentatives visant à saper leurs intérêts ultimes.

 

Fait à N’Djaména, le 28 novembre 2008

 

Le Secrétaire Général Adjoint

 

 

 

 

LAOKOLE JEAN BAPTISTE

 

Commenter cet article