Chers compatriotes, ne vous laissez pas emporter par ces langages divisionistes et meprisants que les hommes politiques en mal du pouvoir et richesse vous vomissent chaque jour.

Publié le par WALDAR

Mes chers compatriotes
Au moment ou je rédige cette missive, je suis tellement ecoeuré par votre comportement quand vous écrivez ou répondre à une situation comme celle de notre cher et beau Pays. Mes chers frères surtout vous les jeunes et vous les internautes, le moment n'est pas propice pour des propos du genre,les gueguerres et la guerre, le clanisme et le regionalisme que vous chantez tant et faire de cela une bravoure ne sont pas la panacée moins encore un remede pour ce problème qui gangrene depuis des decenies notre chere Patrie.
 Pour palier à ces maux, je vous invite à faire preuve de sagesse et maturité. Ces leaders dont vous faites chaque fois l'eloge ne sont pas en mesure de vous accorder la democratie ou la liberté que vous attendez depuis fort longtemps. Que vous soyez partisant de Deby ou Mahamat Nouri ou bien d'autres opinions politiques, croyez moi que le Tchad notre pays a besoin de vous, de nous tous pour parler de la liberté, de la democratie et tourner vers le developpement et bien c'est de ça que nous crions toujours.
Chers compatriotes, ne vous laissez pas emporter par ces langages divisionistes et meprisants que les hommes politiques en mal du pouvoir et richesse vous vomissent chaque jour. Que vous soyez Zakhawa, Gourane, Ouaddaiens ou autres entité du pays, le Tchad a besoin de vous et ensemble nous cherchons le bonheur ailleurs et non avec ces boureaux qui se battent pour un problème que nous ne connaissons meme pas ou bien des querelles intestines. Chers parents je vous aime beaucoup mais je regrette, l'histoire nous dira un jour que nous sommes fautifs.
Que Dieu sauve notre cher et beau Pays.

Brahim, votre compatriote qui vous aime bien.

Brahim Oumar obrahim@ymail.com

Commenter cet article