Ghana: le président-élu John Atta-Mills promet de rassembler le pays

Publié le par Waldar

 

 

proclamé vainqueur de la présidentielle au Ghana samedi, a promis d'oeuvrer pour l'unité du pays et salué son adversaire Nana Akufo-Addo avec qui il espère travailler à l'avenir.

"Je veux assurer aux Ghanéens que je serai un président pour tous. Il n'y aura pas de discrimination. L'élection est terminée, nous avons désormais un Ghana", a-t-il lancé à ses partisans depuis une estrade élevée devant le siège de son parti, le Congrès national démocratique (NDC), à Accra.

Le président-élu, un juriste de 64 ans, a ensuite remercié les candidats "en particulier Nana Akufo-Addo, pour avoir livré une bonne bataille. J'espère que nous serons en mesure de travailler ensemble pour construire un Ghana meilleur pour tous".

John Atta-Mills, vice-président du capitaine Jerry Rawlings de 1997 à 2000, a célébré sa victoire en buvant du champagne avec ses collaborateurs et des partisans venus l'acclamer.

La commission électorale a annoncé en fin de matinée qu'il avait remporté 50,23% des suffrages à l'issue du deuxième tour, contre 49,77% à Nana Akufo-Addo qui représentait la formation au pouvoir, le Nouveau parti patriotique.

L'élection présidentielle a été serrée, M. Akufo-Addo ayant remporté le premier tour le 7 décembre mais sans décrocher de majorité absolue.

La passation de pouvoir entre le président sortant John Kufuor, qui tire sa révérence après deux mandats de quatre ans, et M. Atta-Mills doit se faire le 7 janvier.

 


AFP

 

Commenter cet article