Crimes rituels à l'encontre des albinos dans plusieurs pays d'Afrique

Publié le par Waldar

Mali: plus de 76.000 euros lors d'un téléthon pour les albinos africains

 

Plus de 76.000 euros ont été recueillis samedi soir lors d'un téléthon organisé à Bamako en faveur des albinos victimes d'une recrudescence des crimes rituels dans plusieurs pays d'Afrique, a constaté l'AFP.

La campagne de collecte a permis d'engranger plus de 50 millions de francs CFA (plus de 76.000 euros), selon la Fondation Salif Keita du célèbre chanteur malien, à l'origine de ce premier téléthon organisé en Afrique pour venir en aide aux albinos.

La manifestation, qui a réuni un millier de personnes, s'est tenue en présence des présidents du Mali, Amadou Toumani Touré, et de l'île autonome de Grande Comore (Ngazidja) de l'Union des Comores, Mohamed Abdouloihabi, un albinos.

"Nous sommes noirs mais nous avons la peau blanche. J'aime ça, le métissage est joli", a entonné Salif Keita, également albinos.

Plusieurs artistes maliens dont Babani Koné et Oumou Sangaré ont participé à l'évènement organisé dans un contexte de recrudescence de crimes rituels à l'encontre des albinos dans plusieurs pays d'Afrique.

Dans des pays d'Afrique de l'Est notamment, leurs membres ou organes sont parfois utilisés par des sorciers pour confectionner des grigris porte-bonheur à l'attention des chercheurs d'or.

"Nous serons toujours à côté d'eux, ce sont nos frères, nous les considérons comme tels", a déclaré à l'AFP le président malien.

Des albinos ont fait part de leur marginalisation sociale au cours du téléthon.

"On nous rejette", "quand on passe devant des gens, ils crachent pour conjurer le mauvais sort", "à l'école, les enseignants ne veulent pas nous mettre devant", ont témoigné plusieurs albinos maliens.

"A l'approche des élections, certains politiciens nous tuent pour faire des sacrifices, pour gagner les élections", a renchéri un autre.

"J'espère pouvoir un jour construire un hôpital pour soigner les albinos en Afrique. Quand ils vont à l'hôpital, généralement, personne ne veut toucher leur peau, les soigner, ce n'est pas normal", a dit à l'AFP Salif Keita.

L'albinisme est une maladie génétique qui se caractérise par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux, des yeux, due à l'absence de mélanine dans le corps.

AFP 

 

 

 

Commenter cet article