un séminaire de sensibilisation sur le processus de négociation de l'Accord de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne à Bangui

Publié le par Waldar

Des parlementaires issus des 6 pays de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC - Cameroun, Congo, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine et Tchad), de la RD Congo et de Sao Tomé ont entamé, lundi à Bangui, un séminaire de sensibilisation sur le processus de négociation de l'Accord de partenariat économique (APE) avec l'Union européenne, a constaté la PANA sur place.

Une quarantaine de parlementaires prennent part à ce séminaire, dont le but est de les sensibiliser et de les informer sur leur place et leur rôle dans le processus des accords commerciaux internationaux, en général et sur l'APE, en particulier.

Dans le discours d'ouverture prononcé en sa qualité de représentant du président en exercice de la CEMAC, François Bozizé, le président de l'Assemblée nationale centrafricaine, Leroy-Célestin Gaombalet, a demandé "la poursuite des négociations sur les questions de développement et les mesures d'accompagnement de l'Accord de partenariat économique entre la configuration Afrique centrale et l'Union européenne".

Il a également émis le vœu "que la flexibilité de nos partenaires dans la poursuite des négociations puisse permettre d'aboutir à un APE complet et équilibré pour les deux parties".

Quant au président en exercice du Parlement de la CEMAC, le député centrafricain Laurent Gomina Pampali, il a souhaité qu'à l'issue de ce séminaire les parlementaires jouent "désormais un rôle de premier plan auprès des gouvernements dans le cadre des négociations des ces accords commerciaux".

Sans nier les avancées enregistrées dans la promotion de l'intégration progressive des Etats dans l'économie mondiale, M. Pampali a estimé "que les accords commerciaux devraient prendre un peu plus en compte l'Homme et non seulement les flux financiers".

Le séminaire, prévu pour prendre fin le 14 janvier, intervient à mi- mandat de la présidence tournante de la CEMAC assurée depuis juin 2008 par la République centrafricaine.
PANA

Commenter cet article

Cédric 12/01/2009 23:07

 A quoi ça sert de voter blanc ? Ta réponse perso dans mes coms. Pas pour savoir ! Pour vérifier...