Message à l'endroit des tchadiens‏

Publié le par Waldar

Salut chers compatriotes ! Je viens une fois de plus par la présente lettre pour vous dire ce qui est de notre pays.

Chers frères et sœurs, comme vous le savez tous on ne pouvait rien faire de mieux dans notre cher pays sans la solidarité, l’unité nationale et le respect d’autrui. A l’instar des autres nations du monde,  nous tchadiens épris de paix et de justice, soucieux de l’avenir de notre pays, nous avons les droits et devoirs de conduire notre pays vers le chemin de la démocratie, du développement et du bien être social.

Le  président Deby a eu toutes les chances de faire du Tchad un état de droit mais malheureusement il a fort contribué pour la destruction du Tchad tout en endeuillant le peuple tchadien, en dilapidant ses maigres ressources, en instaurant un système de corruption, en créant la haine mutuelle entre les différentes communautés ; bref il est le responsable de tous les maux dont souffre présentement le Tchad. Il (président Deby) dit haut et fort devant les tchadiens pour le sort du Tchad : <<soit lui ou le chaos>> cette attitude irresponsable montre bien qu’il n’a de respect pour personne même ceux qui lui servaient de chairs à canon. Nous ne nous laisserons en aucun cas intimidé par un irresponsable qui a conduit le pays au fond du gouffre. Dans ce cas précis : chacun de nous doit prendre la meilleure décision  pour nous débarrasser  de cette dictature.

Quant à l’opposition politico-militaire : elle vient de franchir un pas  très important pour la lutte de la libération.  C’est pour la première  fois dans l’histoire du Tchad qu’autant de mouvements  se sont réunis au tour d’un programme politique commun pour défendre l’intérêt national. Je tiens à remercier fraternellement tous les leaders signataires de ce manifeste politique.  

Pour en finir, je demande à tous les citoyens tchadiens en général et en particulier les autorités civiles et militaires qui sont encore restées fidèles au régime moribond de prendre conscience de la situation que vit notre pays aujourd’hui.  

Que Dieu nous aide à conforter la justice et la fraternité dans notre pays et que le partage de pouvoir se fasse  dans l’intérêt de tous.

Dans l’espoir d’une vie meilleure à la quelle nous aspirons tous, je vous adresse mes salutations les  plus cordiales et les plus chaleureuses à chacun d’entre vous.

Je vous remercie

Hosky Youssouf Taguibo

Etudiant en Master II

à l'UFR de Tours

hoskyh@yahoo.fr



 

Commenter cet article