Afflux de réfugiés centrafricains dans l'est du Tchad

Publié le par Waldar

Plus de 4.500 réfugiés  originaires de République centrafricaine (RCA) sont récemment  arrivés dans le sud-est du Tchad, fuyant les attaques de groupes  rebelles et par crainte de nouveaux combats entre les forces  gouvernementales et les rebelles dans la partie nord de leur pays, a affirmé vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés(HCR). 

     Mercredi, une mission humanitaire conjointe des Nations Unies, soutenue par la force de la Mission des Nations Unies en  République centrafricaine et au Tchad (Minurcat) et la force de  l'Union européenne EUFOR, s'est rendue dans le village tchadien de Daha près de la frontière avec la RCA. 

     Les nouveaux réfugiés, en majorité des femmes et des enfants,  sont arrivés à Daha en deux vagues - un premier groupe d'environ  200 fonctionnaires locaux qui ont quitté leurs villages avec  l'arrivée des forces rebelles dans la région de Ngarba fin  décembre. Le second groupe de plus de 4.000 personnes a fui les 16 et 17 janvier dernier par crainte de violences imminentes entre  les forces gouvernementales centrafricaines et les rebelles. Les  réfugiés ont affirmé que les rebelles contrôlent toujours la zone. 

     Selon le HCR, les nouveaux arrivants, principalement des  fermiers, sont originaires d' une vingtaine de villages situés  dans le nord de RCA près de la frontière tchadienne. Ils  semblaient en bonne santé. Douze bébés réfugi és sont nés ces deux dernières semaines à Daha. Les réfugiés, qui sont arrivés sans  rien, ont d ésespérément besoin de nourriture et d'une aide  humanitaire. 

     Dans l'est du Tchad, le HCR fournit une assistance à quelque  250.000 réfugiés soudanais originaires du Darfour dans 12 camps de réfugiés. Dans le sud, il y a cinq camps du HCR hébergeant 56.000  réfugiés originaires de République centrafricaine.
 Xinhua

Commenter cet article