Deux véhicules belges détruits par des tirs soudanais au Tchad

Publié le par Waldar

Deux véhicules militaires belges ont été détruits en novembre dernier dans l'est du Tchad à la suite - indirecte - de tirs d'hélicoptères soudanais, une attaque qui n'a pas fait de blessés parmi les membres des Forces spéciales belges engagés dans l'opération européenne EUFOR, a indiqué mercredi le ministre de la Défense, Pieter De Crem (CD&V).

Cette attaque a eu lieu le 17 novembre 2008, à 11h00, à l'intérieur du territoire tchadien, à 1.200 mètres de la frontière avec le Soudan, a-t-il précisé en commission de la Défense de la Chambre, en réponse à une question du député Denis Ducarme (MR). Selon M. De Crem, la patrouille belge appartenant à la force européenne au Tchad et en République centrafricaine (EUFOR Tchad-RCA) a été survolée à trois reprises et à très basse altitude par deux hélicoptères de combat soudanais.

Lors d'un quatrième survol à environ 100 mètres de la patrouille, les deux hélicoptères ont tiré plusieurs roquettes en direction des véhicules, sans les atteindre, mais mettant le feu à la végétation. La patrouille n'a pas riposté. Il n'y a pas de blessés à déplorer. En revanche, les deux véhicules ont été détruits par l'incendie qui s'est propagé, a ajouté le ministre.

infomonde.be

Commenter cet article