L'Austriche reprolonge le mandat de sa mission de paix au Tchad

Publié le par Waldar

Xinhua-Le Conseil des ministres  autrichien a décidé mardi de prolonger le mandat de la mission de  maintien de la paix du pays au Tchad jusqu'à la fin de l'année  2009, avec le transport des approvisionnements comme principale  mission.  

     Le nombre de soldats, toutefois, sera réduit de 160 à moins de  130, d'après le gouvernement autrichien.  

     Il s'agit de la seconde fois que l'Autriche prolonge le mandat  de sa mission de maintien de paix au Tchad, alors que le premier  prolongement a eu lieu le 30 avril 2008.  

     La mission actuelle, qui fait partie de la force de l'Union  européenne (UE), aurait dû achever son mandat le 15 mars.  

     Le ministre de la Défense Norbert Darabos a estimé que la  mission de maintien de la paix au Tchad est "d'une grande  importance", à laquelle l'Autriche devrait contribuer.  

     Il a aussi souligné le fait que l'Afrique "occupe une position  importante en matière de politique de sécurité", et les  développements en Afrique "ont un impact croissant sur l'Europe".  

     La partie orientale du Tchad et la région du Darfour partagent  une frontière commune, qui est agitée et instable.  

     Au début de l'année 2008, les Nations-unies ont autorisé l'UE à déployer une armée multinationale de maintien de la paix, connue  sous le nom EUFOR, au Tchad et en République centrafricaine.  

     Le mandat de l'EUFOR s'achève le 15 mars. Il sera remplacé par la mission de maintien de la paix de l'ONU MINURCAT. L'Autriche  sera chargée du transport des aliments et d'autres denrées pour  les réfugiés au cours de sa participation dans la MINURCAT ( Mission en Centrafrique et au Tchad), forte de 5.000 soldats.

Commenter cet article