L’opposition tchadienne dénonce des écarts dans l’application de l’accord politique du 13 août 2007

Publié le par Waldar

 La Coalition des partis politiques pour la défense de la Constitution(CPDC), principal regroupement des partis politiques de l’opposition, a dénoncé ce jeudi en milieu de journée, des « écarts dans l’application de l’accord politique du 13 août 2007 ».

Salibou Garba, un des leaders de cette coalition, a notamment fustigé le pouvoir qu’il accuse d’avoir délibérément freiné l’application des termes de cet accord obtenu après d’âpres négociations.

Signé sous l’égide de l’Union européenne, l’Accord du 13 août 2007 avait pour objectif de renforcer le processus démocratique en ramenant l’opposition dans le jeu démocratique qu’elle avait boudé pendant près de dix ans.

L’accord visait aussi à décrisper le climat politique très tendu ces cinq dernières années par la politique de boycott systématique déclenché par l’opposition.

Parmi les griefs reprochés au pouvoir par Salibou Garba ce jeudi, on note le maintien de la militarisation de l’administration territoriale, l’adoption des "textes électoraux tripatouillés qui violent l’esprit de consensus et de transparence ayant conduit à l’accord", etc.

Réagissant à cette dénonciation de la CPDC, le ministre de la Communication, porte parole du gouvernement, M. Mahamat Hissène, s’est dit surpris par ces déclarations avant d’accuser l’opposition de chercher à se retirer de l’accord.

L’accord prévoyait des élections au courant de cette année 2009, mais jusque-là, le recensement électoral préalable n’a pas été fait.

La CPDC, dès les premiers mois, a dénoncé véhémentement les manœuvres du pouvoir pour vider l’accord de sa substance.

Moins de six mois après cet accord, le porte parole de la CPDC, le Dr Ibni Oumar, a été enlevé par l’armée après le retrait des rebelles de la capitale en février 2008 et n’a pas réapparu depuis lors.

La disparition du porte parole de la CPDC est aujourd’hui un gros grain de sable dans le mécanisme de mise en application de cet accord sur lequel la communauté internationale s’investit avec beaucoup de passion pour ramener la stabilité au Tchad.
APA

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article