Darfour: le JEM arrête les pourparlers de paix si les ONG ne reviennent pas

Publié le par Waldar

Quels roles jouent les ONG dans les differents qui opposent  Khartoum  au MJE?

KHARTOUM (AFP) -
vendredi 20 mars 2009 - 15h43 - Le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM), le plus important groupe rebelle du Darfour, a affirmé vendredi qu'il mettait fin aux pourparlers de paix avec le gouvernement soudanais à moins que ce dernier ne revienne sur sa décision d'expulser des ONG internationales.

"Nous avons décidé collectivement (au sein du mouvement, ndlr) de ne pas aller à Doha à moins que le président Omar el-Béchir autorise les 13 ONG internationales expulsées à revenir au Soudan", a déclaré à l'AFP, Khalil Ibrahim, chef du JEM.

Le gouvernement soudanais et le JEM avaient signé le mois dernier à Doha, au Qatar, une lettre d'intention devant ouvrir la voie à un accord-cadre pour une conférence de paix au Darfour.

Le JEM a menacé de mettre fin à ce processus après que la Cour pénale internationale (CPI) eut lancé le 4 mars un mandat d'arrêt contre Omar el-Béchir pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour, région de l'ouest du Soudan en proie depuis 2003 à la guerre civile.

Khartoum a expulsé 13 ONG internationales actives au Darfour après la décision de la CPI, une mesure qui menace plus d'un million de personnes au Darfour, a prévenu l'ONU.

Le Soudan a indiqué vouloir nationaliser l'aide humanitaire dans les camps de déplacés au Darfour. "Les ONG locales n'ont pas la capacité" des ONG internationales, a affirmé le chef du JEM.

Ce dernier a par ailleurs appelé les Darfouris dans les camps "à ne pas accepter l'aide du président el-Béchir", a ajouté M. Ibrahim.

Commenter cet article

UFDD-R 20/03/2009 23:59

Par suite d'une dissension interne à l'UFDD, qui longtemps ont été gardé sous silence pour le bien de la lutte. Des raisons multiples qu'on n'évoquera pas ici mais connus de tous les communs des mortels tchadiens. Ce grand mouvement qu'est l'Union des Forces pour la Démocratie et le Develloppement (UFDD) se scinde en deux camps. Les dissidents de ce grand mouvement ont annoncé la naissance de l'UFDD-R, un groupe rénové avec selon les informations à la tete certainement "M.Kedellaye" un des anciens de l'Est, un Ex-FUC, Adoum Djibrine de la représentation Extérieur et pour Porte-parole Mahamat Hassane Boulmaye (ancien Chargé de la communication de l'UFDD) un jeune universitaire resté fidèle au Gal Nouri malgré les dérives de certains cadres proches de ce dernier. N'eut été le rassemblement de toutes les composantes au sein de l'UFR notons qu'on serait là en présence d'un coup dur pour l'UFDD mère. En effet l'UFDD comme les FANT d'autrefois puissaient nettement la plupart de leurs forces sur la région occidental du Tchad (principal vivier contrairement à ce qu'on raconte hors du terrain) et s'appuyait beaucoup sur ses frères plus calme instruits et respectueux. L'UFDD-R a annoncé par biais de son conseiller en communication sans reserve qu'elle intégrait l'union de l"opposition en l'occurence l'UFR de Timan Erdimi. Les tchadiens attendent la liste effective du bureau exécutif et national de ce mouvement dont on salut la fidélité envers l'UFR.

kogna 20/03/2009 22:18

SS je suis foncierement d"accord avec toi,mais il va falloir qu'il y ait une volonté reele dans ce sens ,chers compatriotes ce le moment ouy plus jamais de se mettre tous enemble pour construire une nation forte basée sur fraternité et la tolerance

ss 20/03/2009 20:18

La bonne nouvelle est , les Revolutionnaires sont nombreux aujourd'hui et ils ont compris, soient une ONG ou Bases Militaires de ces colons NE DEFENDENT PAS L'INTERET DU PEUPLE AFRICAIN ou TCHADIEN VICTIME MAIS LEURS PROPRES INTERETS .Quand on connait la gravite d'une chose,son DEMANTELEMENT est propable quelques soient les obstcles.Par un Tchadien de pseudonom ss qui reve pour un Tchad Meilleur.

kogna 20/03/2009 18:53

les ONG se sont des instruments de neocolonialisme sauvage qui cherche par tout les moyens a opprimer les tier monde ,particulierement l'afrique a fric je vous dit franchement celui qui l'habitude de plus cinq siecle  d'exploiter l'afrique d'abord sous forme d'excalavage ,en suite par le colonialisme ,et maintenant c'est l'imperialisme cupide qui a echoué de nous conquerir par la force ,ils ont lancé une expedition de charité pour nous maintenir en etat de depandance a vie,le mot ne vaux rien dire lorsque elles(ong) perçoivent des subventions etatiques elles doivent rendre compte aux eats auxquels elles appartiennent ,vive la resistance hasta la vista ,siempre

Teguene 20/03/2009 17:36

Vous les dites ONG?
Les masques sont tombees!!