Le président rwandais appelle l'Afrique à s'émanciper de l'aide étrangère

Publié le par Waldar

JOHANNESBURG (AFP) - Le président rwandais Paul Kagame a appelé vendredi les pays africains à se sortir de leur dépendance de l'aide internationale et à créer une croissance durable à partir des ressources naturelles du continent.

"Il est temps de déconnecter la survie de notre continent de l'aide étrangère. L'aide doit seulement servir à amortir les effets des situations de crise", a-t-il déclaré lors l'un discours devant la fondation Nelson Mandela à Johannesburg.

"L'aide ne peut pas être un substitut à l'investissement et à la croissance économique. Cela érode notre dignité et notre estime d'Africains", a-t-il poursuivi.

Le chef de l'Etat rwandais a souligné que l'Afrique possède "un énorme potentiel humain et matériel" et regretté que ses populations "restent prisonnières de la pauvreté, de la faim et de la maladie" et que le continent soit toujours perçu comme suscitant "de la pitié et de la charité".

Evoquant la persistance de conflits sur le continent, il n'a toutefois pas évoqué l'intervention récente de l'armée rwandaise dans l'est de la République démocratique du Congo, où elle a aidé à défaire la rébellion de l'ancien général tutsi Laurent Nkunda

Commenter cet article