Des défenseurs de droits humains tchadiens demandent le rapatriement d’Al Gourani, du Guantanamo

Publié le par Waldar

APA-N’Djamena (Tchad) Le Réseau des Associations de Droits de l’Homme du Tchad(RADHT), un regroupement proche du régime, a demandé au gouvernement, de rapatrier le Tchadien Muhammad Al Gourani, détenu pour « terrorisme » sur la base américaine de Guantanamo, a appris APA de sources concordantes.

Détenu sur la base de Guantanamo depuis plus de 5 ans, Muhammad Al Gourani est un jeune Tchadien né dans la très nombreuse communauté tchadienne d’Arabie saoudite.

Vers l’âge de 17 ans, le jeune homme quitta son cocon familial pour apprendre les sciences coraniques dans les médersas pakistanaises.

Arrêté par les services pakistanais puis remis aux Américains, le jeune homme a été expédié à Guantanamo.

Depuis trois ans, le RADHT multiplie conférences de presse et communiqués pour alerter le gouvernement tchadien sur le sort de ce jeune accusé de terrorisme.

Pour le RADHT, un juge de Washington l’a lavé des accusations portées contre lui et de ce fait, le jeune Al Gourani devrait être rapatrié par son pays.

Jusque-là, les autorités tchadiennes demeurent totalement sourdes aux cris du RADHT, pourtant proche du régime.

Commenter cet article