IDRISS DEBY ITNO poursuit sa tournée à l’intérieur du pays. Il séjourne depuis hier dans la région du Baguirmi

Publié le par Waldar



Presidence: Le Président de la République IDRISS DEBY ITNO au contact du Tchad-profond. Après les zones soudanienne et sahélienne, le Chef de l’Etat a entamé ce samedi 28 mars 2008 la suite de sa tournée dans la région du Baguirmi. Hier, le Chef de l’Etat a passé la nuit à Massenya. Enthousiasmée par la visite du Chef de l’Etat, la population de Massenya est sortie massivement pour l’accueillir à la sortie de la ville.


Aussitôt arrivé, le Président de la République a mis en terre un plant. Un acte qui traduit sa détermination pour la protection de l’environnement et la lutte contre la désertification. Pour témoigner la reconnaissance de la population au Chef de l’Etat, le Sultan du Baguirmi lui a offert un cheval, deux boucliers et des sagaies.


Au cours d’un meeting, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique a livré à la population le message du Chef de l’Etat fondé sur la paix, la sécurité et l’unité. « Vivez en paix et consolidez l’unité nationale », a-t-il lancé aux habitants de Massenya. Car sans la paix, il n’y a pas de développement. Le ministre a invité les fils de la région du Baguirmi à la culture de la paix et à la non-violence. La protection de l’environnement n’a pas été perdue de vue par le ministre de l’Intérieure au cours de son meeting.

Ahmat Mahamat Bâchir a réaffirmé la volonté du Président de la République de développer le Tchad. Cette volonté du Chef de l’Etat se traduit au quotidien par la construction de nombreuses infrastructures de base dans tout le pays. Le ministre Bâchir à exhorté la population de Massénya à soutenir le Président de la République dans ses actions en faveur du développement socio-économique du pays.


Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique avait livré le même message aux populations de Dourbali et Ligna où le Chef de l’Etat a observé un arrêt de quelques heures avant le chef lieu de la région, Massénya.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article