Le Tchad, champion du monde en délestage

Publié le par Waldar

Dans un billet, Le Progrès nous apprend que quelques 4000 villes du monde ont éteint symboliquement, le samedi 29 mars 2009 pendant une heure (de 20 h 30 à 21h 30, heure locale), l’éclairage de leurs plus célèbres monuments (Tour Eiffel, Opéra, etc.) pour marquer la journée de lutte contre le réchauffement climatique. Nouveaux convertis à l’écologisme, relève le journal, les N’Djaménois consentent une participation largement supérieure à celle des New-yorkais ou des Parisiens, en terme de durée de l’obscurité. « Dans la capitale tchadienne, c’est nuit noire pendant la majeure partie de l’année ; les nuits éclairées par l’électricité sont plutôt l’exception », précise-t-il. Et notre confrère d’ironiser que les N’djaménois, et partant, tout le Tchad, sont champions dans la lutte contre le réchauffement climatique, car les élus du peuple"nommés de Deby" ont approuvé, le jeudi dernier, à 100% la ratification du Protocole de Kyoto relatif aux changements climatiques.

Commenter cet article