Des élèves sèment la pagaille dans les quartiers sud de N’Djaména

Publié le par Waldar

cefod: « Ces faux élèves… », titre l’éditorialiste de Le Temps qui nous écrit que les quartiers sud de la capitale où sont concentrés les établissements scolaires et instituts universitaires sont de venus depuis un certain temps un lieu de prédilection pour des bandits de tous poils. En grande partie ressortissants des quartiers de la partie septentrionale de la capitale, nombre de ces élèves ne le sont pas tous. Accoutrés dans des tenues de tel ou tel autre établissement, , ces pseudo élèves ne sont jamais dans les salles de classes pendant les heures d’études, passant le clair de leur temps à faire du rallye à bord de leurs engins à deux roues, dans les rues de Moursal, Chagoua. L’hebdo ajoute que ces dévergondés sont depuis quelques temps, auteurs de plusieurs cas graves d’accidents de circulation ou de bagarres rangées. Prenant d’assaut les restaurants et autres buvettes, ces insolents et irrespectueux jeunes sont prêts à défier tous ceux qui tenteraient de s’interposer à leurs nuisibles activités, fait remarquer Le Temps.

Commenter cet article