Les Tchadiens condamnent et Deby baisse sa culotte

Publié le par Waldar


Tuerie au Tchad: le légionnaire remis à la France et bientot transféré


N'DJAMENA (AFP) — Le légionnaire français qui a tué le 7 avril deux autres légionnaires, un soldat togolais et un paysan tchadien à Abéché (est du Tchad), a été remis lundi soir par les autorités tchadiennes à la prévôté (gendarmerie militaire) française d'Abéché, a appris l'AFP de source militaire française mardi.

"Il a été remis à la prévôté française dans la soirée (lundi). Il sera donc transféré vers la France dans les 48 h pour être présenté à un juge", a affirmé cette source sous couvert de l'anonymat.

Le légionnaire, d'origine brésilienne, était entre les mains de la gendarmerie tchadienne depuis le 9 avril. Celle ci l'avait arrêté à une dizaine de kilomètres d'Abéché alors qu'il tentait de se ravitailler en eau après 48h de fuite dans la région aride autour de la capitale de l'est tchadien.

Un accord entre l'Europe et le Tchad sur le statut des soldats de l'Eufor reconnaît la compétence prioritaire des tribunaux des pays contributeurs de la force. Pour la France, il s'agit du tribunal aux armées de Paris, compétent pour les crimes et délits commis par les militaires sur les théâtres d'opérations extérieures.

Commenter cet article