Idriss Deby a attisé les flammes de la tension ethnique dans l'Est pour diviser l'opposition du pays

Publié le par Waldar

L'ONG Crisis Group révèle que le Tchad est menacé de crise



New York, Etats-Unis - La crise dans l'Est du Tchad alimentée par la violence ethnique et un conflit sous-régional pourrait dégénérer et menacer la stabilité de la région, a prévenu un rapport de l'ONG internationale Crisis Group publié vendredi à New York.


L'ONG basée en Belgique a indiqué dans son rapport que "la violence en cours dans l'Est du Tchad, couplée avec la guerre qui fait rage dans la région soudanaise du Darfour voisin menace de déstabiliser tout le pays".

Le rapport intitulé : "l'Est du Tchad, une véritable poudrière", prétend que le président tchadien Idriss Deby a attisé les flammes de la tension ethnique dans l'Est pour diviser l'opposition du pays.

L'ONG a également mis en garde que "les manoeuvres du président Déby pour diviser l'opposition et le flux massif des réfugiés soudanais risquent de déstabiliser tout le Tchad".

Elle a, par conséquent, appelé à un nouvel engagement de la communauté internationale pour faire face à cette situation alarmante.

"L'Est du Tchad restera une poudrière en proie à la rébellion et à la déstabilisation de l'extérieur tant que les véritables problèmes ne seront pas résolus", souligne le rapport de Crisis Group.

L'ONG a également ajouté qu'une attention particulière devrait être prêtée aux potentielles sources de tension dans la région.



Pana

Commenter cet article