Nouvel accord Soudan-Tchad: N'Djamena réaffirme sa "bonne foi" pour la paix

Publié le par Waldar

© AFP
Carte du Soudan
© AFP/Infographie Zm
N'DJAMENA (AFP)- Le Tchad a réaffirmé lundi sa "bonne foi" à être en paix avec Khartoum, après la signature d'un nouvel accord de réconciliation entre les deux parties, voisines, aux relations tumultueuses depuis des années.

"Le gouvernement tchadien est optimiste que ce nouvel accord tiendra la route. Nous sommes optimistes à la mesure de notre bonne volonté. Nous mettons en avant notre bonne foi d'être en paix avec nos voisins soudanais", a déclaré à l'AFP Mahamat Hissène, porte-parole du gouvernement tchadien et ministre de la Communication.

"Nous espérons que cet accord qui a vu l'implication de plusieurs pays arabes et l'Union africaine sera enfin appliqué par le Soudan", a ajouté M. Hissène.

Les deux pays entretiennent des relations chaotiques, chacun accusant l'autre de soutenir des mouvements de rébellion chez son voisin. Par ailleurs, plusieurs milliers de Soudanais ayant fui la guerre au Darfour (ouest du Soudan) sont réfugiés dans des camps dans l'est du Tchad, qui abritent aussi des déplacés Tchadiens et des réfugiés centrafricains.

Khartoum et N'Djamena ont signé de nombreux accords censés mettre fin à leurs différends, tous restés lettre morte ou contredits par les faits.

Signé tard dimanche à Doha sous l'égide du Qatar et de la Libye, ce nouvel accord prévoit d'application des précédentes ententes sur le contrôle des frontières pour empêcher les infiltrations de rebelles tchadiens venant du Soudan et de rebelles soudanais venant du Tchad, selon des officiels du Qatar.

En mai 2008, Khartoum avait rompu ses relations diplomatiques avec N'Djamena en l'accusant d'être derrière une attaque de rebelles du Darfour le visant alors que le Tchad évoquait 28 attaques venues du Soudan. Ils avaient rétabli ces relations en novembre 2008 avec l'aide de la Libye.

Commenter cet article