Evolution de la situation dans l’Est du Tchad: La France suit avec grande préoccupation l’évolution de la situation

Publié le par Waldar

Evolution de la situation dans l’Est du Tchad (5 mai 2009)

diplomatie.gouv.fr:La France suit avec grande préoccupation l’évolution de la situation dans l’Est du Tchad.

Le Tchad et le Soudan ont signé hier un nouvel accord réaffirmant notamment « l’interdiction de toute ingérence et de tout recours à la force ». Nous appelons à l’application effective de cet accord. Nous sommes attachés à la stabilité et à l’unité du Tchad que rien ne doit menacer.

Au-delà, nous savons que l’amélioration des relations entre le Tchad et le Soudan est essentielle pour parvenir à un règlement politique régional et à une paix durable.

Nous sommes très préoccupés par la sécurité des populations civiles locales, réfugiées et déplacées à l’Est du Tchad. C’est pour leur protection que le Conseil de sécurité des Nations unies a décidé le déploiement d’une force multinationale à laquelle la France a contribué très activement dès sa conception.

La France participe à la MINURCAT, avec un volume de plusieurs centaines d’hommes, et se conformera aux ordres donnés par le général Kandji, qui commande la composante militaire de la MINURCAT, dans le cadre du mandat fixé par la résolution 1834.

Commenter cet article