Selon des sources concordantes, deux colonnes de l'UFR ont passé la nuit dernière aux environs d'Abdi , D'autres véhicules rebelles sont également entrés au Tchad beaucoup plus au sud vers Tizi

Publié le par Waldar

Selon des sources concordantes, deux colonnes de l'Union des Forces de la Résistance (UFR) sont passées la nuit dernière aux environs d'Abdi, une localité située à 65 kilomètres au nord de Goz Beïda et 140 kilomètres au sud-est d'Abéché. D'autres véhicules rebelles sont également entrés au Tchad beaucoup plus au sud vers Tizi, non loin de la frontière centrafricaine.

Incursion de rebelles: Ndjamena accuse Khartoum

par  RFI

 

Le gouvernement de Ndjamena a accusé, ce mardi, le Soudan d’avoir lancé « plusieurs colonnes armées, avec des centaines de véhicules »  contre le Tchad, en violation des accords, signés dimanche dernier à Doha, qui devaient réconcilier les deux Etats voisins. En février 2008, Khartoum avait déjà été accusée d’avoir appuyé les rebelles qui avaient déclenché une importante offensive en direction de Ndjamena dans le but de renverser le président Idriss Déby Itno. Dans une déclaration à la radio d’Etat, mardi matin, le ministre tchadien de la Communication, Mahamat Hissène, a souligné que le régime soudanais « en déclenchant cette agression programmée vient de renier la signature qu’il a apposé à Doha ». Pour sa part, le Soudan a affirmé qu’il n’a « aucun lien » avec cette offensive qui, selon Khartoum, concerne uniquement « l’armée tchadienne et les rebelles tchadiens ». Selon plusieurs sources au Tchad, les combats n’ont pas encore commencé.     


(Carte : H.Maurel/RFI)

(Carte : H.Maurel/RFI)

Aucun affrontement au sol n'est à signaler mais une chose est sûre : plusieurs dizaines de véhicules rebelles sont désormais au Tchad. Selon des sources concordantes, deux colonnes de l'Union des Forces de la Résistance (UFR) sont passées la nuit dernière aux environs d'Abdi, une localité située à 65 kilomètres au nord de Goz Beïda et 140 kilomètres au sud-est d'Abéché. D'autres véhicules rebelles sont également entrés au Tchad beaucoup plus au sud vers Tizi, non loin de la frontière centrafricaine. Selon les dernières informations dont nous disposons, les colonnes de l'UFR se seraient mardi matin positionnées à une vingtaine de kilomètres autour de Goz Beïda, une localité où la Mission de l'ONU au Tchad et en Centrafrique (Minurcat) a renforcé ses effectifs militaires. Pour l'heure, l'armée tchadienne est en alerte mais elle n'est pas allée au contact car elle craint des embuscades.

Les combats n'ont donc pas encore débuté mais la bataille diplomatique a, elle, été relancée, deux jours à peine après la signature de l'accord de Doha entre le Tchad et le Soudan. Ndjamena a accusé directement Khartoum d'avoir lancé plusieurs colonnes contre le Tchad. Le porte-parole du gouvernement parle d'une « agression programmée » et en appelle à la communauté internationale pour constater « la mauvaise foi de Khartoum ».

Le Soudan, lui, dément tout lien avec cette offensive. Pour leur part, les rebelles de l'UFR demandent à la France de rester neutre et menacent de tirer sur tous les avions qui les survoleront. Dans ce contexte tendu, les Nations unies ont demandé à leurs personnels de réduire leurs déplacements et la Minurcat a intensifié ses patrouilles.

La France a exprimé mardi sa « grande préoccupation » à la suite d'informations sur cette incursion de groupes armés au Tchad en provenance du Soudan. « Nous suivons avec une grande préoccupation la situation dans l'est du Tchad », a déclaré à la presse le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Eric Chevallier. Relevant que « des groupes armés auraient pénétré au Tchad en provenance du Soudan » et qu'il « semble qu'ils soient entrés de plusieurs dizaines de kilomètres en territoire tchadien », il a rappelé l'attachement de la France « à la stabilité et à l'unité du Tchad, que rien ne doit menacer ».

Commenter cet article

ab 06/05/2009 11:41

Mes freres et soeurs tchadiens qui luttent pour la liberté et l'independance du tchad(vu que la france control toujour le tchad),nous attirons votre attention sur le fait de reagir a l'intervention de la france a coté de lla milice de mje et de deby pour massacres et violer les humbles citoyens tchadiens qui crient depuis deux decennies "liberté,justice et dignité".tout les moyens sont bon pour contrer l'ingerence de la france dans les conflits tchadiens.Nous jeunes tchadiens en occident avons crées une organisation discrete qui milite a recenser tous les traitres a la solde de la france et certains lobby français qui sont le moteur de la francafrique qui tuent et massacrent les paisibles populations tchadiennes pour juste un interet geopolitique et pour quelques petro-euros,notre organisation s'appelle ANTI-LUCIFERE elle est crée juste pour appliquer les vieilles traditions tchadiennes la "vendetta" .Nos cibles sont ciblés,nos combattants sont prets a entrer en action.Nous precisons que nous n'avons rien contre le peuple français et ce grace au soutien de certains militants de l'extreme gauche que nous avons mis en place cette organisations tout est pret pour entrer en action le moment venu.nos cibles sont deja repérés;le lobby françafrique et certains rapporteurs tchadiens, on a deja leurs adresses.Nous avons trois commandos qui vont se mettre en action le moment venu rien qu'en france.Tout ce que nous demandons a nos jeunes freres militants et intellectuels tchadiens a prendre ces actes comme derive de la france en afrique...ANTI-LUCIFER POUR LA JUSTICE NOUS MOURONSPS:Mr bruno joubert on connait tout tes contacts c'est pas en amadouant des jeunes etudiant que tu vas arriver...

ab 06/05/2009 11:39

Mes freres et soeurs tchadiens qui luttent pour la liberté et l'independance du tchad(vu que la france control toujour le tchad),nous attirons votre attention sur le fait de reagir a l'intervention de la france a coté de lla milice de mje et de deby pour massacres et violer les humbles citoyens tchadiens qui crient depuis deux decennies "liberté,justice et dignité".tout les moyens sont bon pour contrer l'ingerence de la france dans les conflits tchadiens.Nous jeunes tchadiens en occident avons crées une organisation discrete qui milite a recenser tous les traitres a la solde de la france et certains lobby français qui sont le moteur de la francafrique qui tuent et massacrent les paisibles populations tchadiennes pour juste un interet geopolitique et pour quelques petro-euros,notre organisation s'appelle ANTI-LUCIFERE elle est crée juste pour appliquer les vieilles traditions tchadiennes la "vendetta" .Nos cibles sont ciblés,nos combattants sont prets a entrer en action.Nous precisons que nous n'avons rien contre le peuple français et ce grace au soutien de certains militants de l'extreme gauche que nous avons mis en place cette organisations tout est pret pour entrer en action le moment venu.nos cibles sont deja repérés;le lobby françafrique et certains rapporteurs tchadiens, on a deja leurs adresses.Nous avons trois commandos qui vont se mettre en action le moment venu rien qu'en france.Tout ce que nous demandons a nos jeunes freres militants et intellectuels tchadiens a prendre ces actes comme derive de la france en afrique...ANTI-LUCIFER POUR LA JUSTICE NOUS MOURONSPS:Mr bruno joubert on connait tout tes contacts c'est pas en amadouant des jeunes etudiant que tu vas arriver...