Les milices de Deby s'apprête à retraverser la frontière soudanaise

Publié le par Waldar

L'armée tchadienne s'apprête à retraverser la frontière soudanaise



N'DJAMENA - L'armée tchadienne s'apprête à retraverser la frontière soudanaise en cas de regroupement au Soudan des rebelles tchadiens après l'échec de leur offensive, a affirmé lundi soir à la télévision le ministre tchadien de la Défense par intérim Adoum Younousmi.

"S'il y a regroupement, cette nouvelle situation nous amènerait à passer de l'autre côté de la frontière", a déclaré le ministre.

"Nous avons des informations affirmant que le reste des mercenaires rescapés a reçu l'ordre de se regrouper à l'est d'El Jeneina (ville soudanaise située à 20 kilomètres d'Adré et de la frontière tchadienne). Nous avons ordonné à nos troupes d'être dans les environs", avait-il expliqué peu auparavant.

L'armée tchadienne a affirmé dimanche qu'elle s'était retirée du Soudan après avoir "nettoyé tous les nids" de rebelles qui s'y étaient réfugiés.

Le Tchad, qui a déclaré avoir exercé son "droit de poursuite", a également procédé à des raids aériens au Soudan, soulevant les protestations de son voisin.

L'alliance des principales factions rebelles au Tchad, l'Union des forces de la résistance (UFR), a annoncé lundi à l'AFP vouloir poursuivre son offensive sur N'Djamena et sa "lutte" contre le président tchadien Idriss Deby Itno, malgré les revers infligés par l'armée dans l'est du pays début mai.

"Nous continuons la lutte. Deby crie à la victoire, il fait du triomphalisme mais il ne nous a pas battus. Nous allons ré-attaquer", a déclaré à l'AFP un membre de l'exécutif de l'UFR, Hissène Ahamat al-Hadj, joint par téléphone satellitaire depuis Libreville.

"Je ne peux pas dire quand nous allons attaquer car c'est secret", a poursuivi Ahamat Hissène, pour qui l'absence de combats la semaine dernière est liée à un retrait tactique des rebelles.

Les rebelles tchadiens venus du Soudan ont lancé le 4 mai une offensive contre N'Djamena mais ont été contraints par l'armée tchadienne de regagner l'ouest soudanais, où ils sont basés.

Ils ont été pourchassés par l'armée nationale tchadienne, organisée et soutenue par d'importants moyens aériens, des avions de chasse Sukhoï et des hélicoptères.

Selon un observateur au Tchad, "la situation est calme et la plupart des rebelles sont rentrés (au Soudan)" et "une nouvelle offensive dans les prochains jours paraît difficile".

Selon lui, "les rebelles ont encaissé une sévère défaite. Toutefois, les chefs rebelles ont survécu aux combats et les rebelles conservent encore d'importants moyens en matériel et en hommes".

AFP 

Commenter cet article

ab kalam 20/05/2009 15:46

la milice de deby s'apprete à traverser la frontiere soudanaise peu-etre ,mais retraverser la frontiere soudanaise ça m'etonnerais younousmi ( patron mara samha gadé fi fada) tu fais de blabla pour rien,

LaTaupe 19/05/2009 18:19

Si jamais ils traversent la frontiere, Ce sera l'une des plus grosses erreurs de Deby.Armee Soudanaise + UFR  vs ANT = Suicide

LaTaupe 19/05/2009 18:15

Tchadoscopie say something...