Colonie tchadienne de Dakar endeuillé

Publié le par Waldar


Colonie  tchadienne endeuillé : décès  d’une étudiante à Dakar !

 

Mlle Khadjidja Bintou Ahmet Sene connue affectueusement sous le nom de Am-Aboua, étudiante tchadienne  à l’Institut Supérieur  de Management (ISM) de Dakar, est décédée le mercredi, de suite d’un accident.

 

Elle a été heurtée, dans un premier temps par une  voiture puis un véhicule de transport en commun, alors qu’elle tentait de traverser une autoroute d’une voie principale, axe lourd d’intenses circulations d’engins motorisés dans la capitale sénégalaise.

 

Mlle Am-aboua, qui étudiait  à Dakar, préparait un diplôme de Master 1 option Banque Assurance et vivait  en compagnie de sa grande sœur, Achta Ahmat Sene, fonctionnaire internationale au Programme Alimentaire Mondial( PAM).  Elle est actuellement à la CEMAC, à Libreville au Gabon.

 

Le décès de l’étudiante tchadienne, survient cinq (5) mois, après l’assassinat du Dr Idriss  Sokoum, neurochirurgien.

 

La communauté tchadienne en générale et estudiantine en particulier, est terriblement troublée par cette triste nouvelle, depuis hier, le domicile de la défunte sis à la cité Sonatel à Dakar, était rempli de monde qui venait exprimer leurs compassions fraternelles, amicales et patriotiques à la famille éplorée.

 

La question qui se pose de façon récurrente à la communauté tchadienne du Sénégal, dans de telles circonstances, est relative à l’absence d’une représentation officielle du Tchad dans ce pays où le nombre d’étudiants croît régulièrement.

 

Toutefois, M.Salah Mahamoud, pressenti, depuis deux ans à ce poste, se distingue par sa présence remarquée et manifeste sa bonne foi pour soutenir moralement et matériellement ses compatriotes dans ces circonstances difficiles.

 

Toute l’équipe du blog, bouleversée et émue, présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée et implore Dieu le tout puissant d’accorder sa bénédiction à la regrettée et que l’âme de la défunte repose  en paix  dans son infinie miséricorde.

 

 

LEVEE DU CORPS DEMAIN A 10HEURES

 

Par ailleurs, tous les compatriotes Tchadiens de Dakar (Sénégal), peuvent rendre un dernier hommage à Mlle Khadjidja Bintou Ahmat Sene connue soue le nom de Am-aboua, dont  la levée du corps aura, lieu demain samedi à 10heures à la Morgue de l’Hôpital  Général de Grand Yoff ( Ex-CTO).

 

Contacts:

Mlle Souad Caman: (00 221)   77 513  21 55

Mlle Amné Sene: (00 221)  77 560 33 81 ou (00 221) 77 617 31 47

 

Makaila Nguebla


Commenter cet article

ORLANDO DA COSTA PINTO 23/05/2009 23:58

Témoignage et Condoléances
Khadjidja Bintou Ahmet Sene ma très chére amie Khadjidja étais une fille extraordinaire, intelligente, sérieuse, intègre, je ou le plaisir et l’honneur de discuter plusieurs fois avec elle et a chaque fois je remarquer çà personnalité doter d’un caractère et d’une dignité hors du commun pour une fille de son âge. Je suis Portugais, étranger au Sénégal aussi qu’elle, la triste nouvelle me laisser bloquer et sans mots, est avec grand émotion et frapper profondément nous fond plus infinie de mon cœur que je laisse ici cette témoignage, je non l’oublierais jamais elle était l’exemple que existe encore une jeunesse sage ! Je sais qu’elle était une bonne musulmane je suis sure que le bon DIEU le tous miséricordieux l’appelai a ces coté. Bouleversée et émue, je présente mes condoléances les plus attristées à la famille et à communauté tchadienne.

ORLANDO DA COSTA PINTO 23/05/2009 23:57

Témoignage et Condoléances
Khadjidja Bintou Ahmet Sene ma très chére amie Khadjidja étais une fille extraordinaire, intelligente, sérieuse, intègre, je ou le plaisir et l’honneur de discuter plusieurs fois avec elle et a chaque fois je remarquer çà personnalité doter d’un caractère et d’une dignité hors du commun pour une fille de son âge. Je suis Portugais, étranger au Sénégal aussi qu’elle, la triste nouvelle me laisser bloquer et sans mots, est avec grand émotion et frapper profondément nous fond plus infinie de mon cœur que je laisse ici cette témoignage, je non l’oublierais jamais elle était l’exemple que existe encore une jeunesse sage ! Je sais qu’elle était une bonne musulmane je suis sure que le bon DIEU le tous miséricordieux l’appelai a ces coté. Bouleversée et émue, je présente mes condoléances les plus attristées à la famille et à communauté tchadienne.