L’avenir de la Coordination des Partis de l’opposition pour la Défense de la Constitution (CPDC)

Publié le par Waldar

Cefod: « Opposition démocratique : dans la nasse du régime ? », se demande le reporter de L’Observateur, mettant la photo des responsables de l’opposition en pleine marche de soutien au président Idriss Déby. L’hebdo estime que le basculement d’un camp à un autre est devenu finalement un sport favori des leaders des partis politiques tchadiens. Malgré la décision que la CPDC a prise de ne pas participer à la marche de soutien, certains y ont néanmoins activement pris part. Est-ce contre espèces sonnantes et trébuchantes que ces leaders ont marché ? », s’interroge-t-il. Le journal cite le coup de gueule de l’opposant Saleh Kebzabo qui se démarque des autres : « Nous avons marqué notre différence pour refuser le diktat de quelqu’un qui se comporte comme un dictateur. Je voudrais humblement rappeler que nous sommes dans un pays de droit. Cela veut dire un pays où il existe des sensibilités politiques différentes et donc le président de la République doit comprendre que tout le monde ne saurait le suivre ».

Commenter cet article