Le président soudanais, Omar el-Béchir, est arrivé jeudi à Tripoli pour participer au sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad)

Publié le par Waldar

Béchir assiste à un sommet en dépit du mandat d'arrêt


AFP: Le président soudanais, Omar el-Béchir, est arrivé jeudi à Tripoli pour participer au sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens (Cen-Sad) malgré un mandat d'arrêt international lancé à son encontre, a annoncé une source officielle libyenne.

 

Cette visite est la deuxième en Libye et la septième à l'étranger du chef de l'Etat soudanais depuis qu'un mandat d'arrêt international a été émis le 4 mars à son encontre par la Cour pénale internationale (CPI), pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour (ouest du Soudan).

Une source officielle libyenne avait indiqué auparavant que la Libye ne reconnaissait pas la décision de la CPI contre le président Béchir et que ce dernier était "toujours le bienvenu".

Le 11e sommet de la Cen-Sad, prévu vendredi et samedi à Sabratha, à 65 km à l'ouest de Tripoli, devrait discuter notamment des conflits entre le Tchad et le Soudan, ainsi que de la sécurité dans ces deux pays, selon un projet d'ordre du jour, dont l'AFP a eu une copie.

L'évolution de l'Union africaine et la situation en Somalie, en Mauritanie, en Guinée, au Liberia et en Côte d'Ivoire seront également discutés au cours de ce sommet.

Outre la Libye et le Soudan, la Cen-Sad, dont le siège est à Tripoli, regroupe 26 autres pays: Burkina Faso, Mali, Tchad, Niger, Erythrée, Centrafrique, Sénégal, Gambie, Djibouti, Nigeria, Tunisie, Maroc, Somalie, Togo, Guinée, Comores, Bénin, Egypte, Guinée Bissau, Côte d'Ivoire, Liberia, Ghana, Sierra Leone, Kenya, Mauritanie et Sao Tomé et Principe.

Commenter cet article