Bongo: 3 jours de deuil pour le Tchad

Publié le par Waldar

Bongo: 3 jours de deuil pour le Tchad

Le Tchad a été "profondément bouleversé" par l'annonce du décès du président gabonais Omar Bongo Ondimba, "un grand ami", a affirmé le chef de l'Etat tchadien Idriss Deby Itno, qui a décrété un deuil national de trois jours, de mardi à jeudi, par solidarité avec le Gabon.

"C'est profondément bouleversés que le peuple tchadien, son gouvernement et moi-même venons d'apprendre" le décès de M. Bongo, déclare le président tchadien dans un message à la présidente du Sénat gabonais, Rose Francine Rogombé, constitutionnellement chef de l'Etat intérimaire.

"Le doyen Bongo, comme nous l'appelions affectueusement, fut un grand ami du Tchad", un homme impliqué dans "toutes les initiatives tournées vers la paix", ajoute M. Deby, estimant qu'il "manquera à jamais à la sous-région d'Afrique centrale, au continent africain".

Selon un décret présidentiel dont l'AFP a obtenu copie lundi soir, un deuil de trois jours, courant de mardi à jeudi, sera observé "sur l'ensemble du territoire national" à la suite du décès du chef de l'Etat gabonais, une manière de s'associer "au deuil de sa famille" et de son pays.

"Durant cette période, les drapeaux seront mis en berne (...) et toute manifestation à caractère festif est interdite", précise le décret.
Omar Bongo Ondimba, qui a gouverné le Gabon pendant 41 ans, est décédé lundi selon les autorités gabonaises, à l'âge de 73 ans. Il était hospitalisé depuis début mai dans une clinique privée de Barcelone, en Espagne.

Commenter cet article

Yeux Ouverts 22/06/2009 19:46

Quand je pense que Bongo a bouffé sur le dos de la population ! ! !