Biographie du General Mahamat Nouri Allatchi président de l’UFDD

Publié le par Waldar


Biographie du General Mahamat Nouri  président de l’UFDD, nouvel homme fort et incontournable du Tchad malgré les multiples contestations des pseudos-rebelles.

 

Dans les années ’80 lorsque Idriss Déby rentre de l’Europe, il rejoint à cette époque « le camarade d’armes », Hissen Habré, alors chef d’état-major entré en rébellion contre Goukouni Weddei, président du défunt gouvernement de transition. Il se hissera plus tard au sommet de l’État. Deux décennies plus tard, l’histoire balbutie sans cesse du côté du Tchad. Ainsi Idriss Déby lui-même est parti des confins du Soudan pour s’emparer du pouvoir comme Habré l’avait fait dix ans avant lui. Ceux qui, en 2008, veulent renverser Déby sont partis, eux aussi, de la frontière soudanaise. Et ce sont des anciens compagnons d’armes à qui Idriss aurait refusé de reverser leur part du butin des pétrodollars tchadiens.

L’encore président tchadien avait aussi vite repris les méthodes dictatoriales d’Habré. Élu président en 1996, il s’est fait réélire sans cesse depuis, modifiant même la constitution en 2004 pour supprimer la limitation des mandats, suscitant de violentes réactions de l’opposition qui n’a plus officiellement voix au chapitre. Déby, manifestement, pensait que le pétrole qui avait commencé à couler au Tchad à partir de 2003 lui permettrait de se maintenir au pouvoir, mais à la faveur de la guerre au Darfour, même son clan s’est lézardé. Et en 2004 il avait notamment échappé à un coup d’État mal organisé par un groupe de rebelles alors qu’il se trouvait aux États-Unis pour des raisons de santé. Son entourage, surtout les militaires, lui reprochent également de ne pas soutenir les Zaghawas du Darfour, une ethnie dont il est originaire.

Les désertions d’officiers vont se multiplier. Des déserteurs qui vont grossir les rangs de la rébellion qui, entre-temps, a trouvé refuge au Soudan. Un coin jugé stratégique. Et parmi ses opposants un certain Mahamat Nouri.

 

Mahamat Nouri est un personnalité politique tchadienne. Il est né en 1947à Faya-Largeau. de l'ehtnie Gorane et du clan Anakaza ( mourdima )

Agent des postes en 1968, il s'engage en 1969 au Frolinat (Frolinat 1re armée), la rébellion réclamant plus de droit pour les musulmans du nord et du centre du pays face au régime dictatorial des sudistes originaires de l'extrême sud-ouest du pays. Lors d'une des multiples scissions au sein du mouvement, il fonde avec Hissène Habré les Forces armées du nord (FAN). Après les accords de Khartoum en 1978, il devient ministre de l'Intérieur du gouvernement d'union nationale tchadien (GUNT). En février 1979, la guerre civile redémarre et les FAN doivent fuir la capitale. En juin 1982, Hissène Habré renverse Goukouni Oueddeï et Nouri devient ministre des Transports et de l'Aviation civile.

Après la défaite d'Habré et l'arrivée au pouvoir d'Idriss Déby Itno, en décembre 1990, Nouri se rallie au nouveau pouvoir et occupe plusieurs fonctions, notamment préfet du Borkou-Ennedi-Tibesti ainsi que plusieurs postes ministériels entre autre ministre de la Défense et enfin ambassadeur du Tchad en Arabie saoudite. C'est de ce poste qu'il rejoint à nouveau la rebellion au printemps 2006 et fonde l'Union des forces pour la démocratie et le progrès (UFDP). Quelques temps après, il unit son mouvement au CDR et à une aile du FUC pour fonder l'UFDD. Depuis lors Nouri dirige ce mouvement devenu la principale rébellion tchadienne, et actuellement il collabore avec les autres principaux mouvements(UFR).

Gigga Jacob



Commenter cet article

Ali 24/06/2009 18:00

ARRETEZ TOUTES CES HISTOIRE, DITES NOUS QU'EST CE QUE NOURI QUE VOUS VANTEZ ICI A APPORTE DE POSITIF DANS LA VIE DES TCHADIENS? PLUS DE 25 ANS MINISTRE, DG, AMBASSADEUR MAIS QUEL ACTE A T-IL POSE POUR AMELIORER LA VIE DES TCAHDIENS? A L'IMAGE DE DEBY CE SONT EUX QUI NOUS METTENT DANS CE CHAOS.

El Fenomeno 24/06/2009 17:43

Idriss ne se trouvait pas aux  Etats-Unis lors coup d'état du Dimanche 16 Mai 2004, il s'etait rendu pour le 6eme sommet de la Cen Sad le 15 Mai et etait retourné au Tchad a l'aube du 16 Mai 2004...

jonathan 24/06/2009 17:00

Mais quel est son cursus scolaire et universitaire?c'est ça le problème.Une biographie c'est d'abord le cursus scolaire et les diplomes obtenus.