Nouri a été diabolisé, Sali et traité de tout les noms d’oiseaux mais l’homme défend une idée il ne se laisse pas s’abattre.

Publié le par Waldar


Notre génération a montré  son ras-le-bol au despotisme sanguinaire sous lequel ploient le Tchad et le Peuple Tchadiens depuis l’indépendance. La route est longue, très longue et semée d'embûches de toutes sortes. En ce jour, nos pensées les plus pieuses vont aux pionniers de la lutte et aux milliers de nos camarades combattants de la Liberté tombés au champ d'honneur pour la dignité du Tchad!

 Nous renouvelons notre serment de rester fidèles à l'idéal pour lequel ils sont tombés.

 

Mais l’un des facteurs les plus importants qui ont causé des problèmes à  la résistance est le facteur de trahison.

A ce titre il mérite notre attention comme l’une des caractéristiques  de la désunion du mouvement rebelle. La trahison des certains individus  envers la résistance est énorme. Oui ce dernier est bien complice du régime

 

Ces individus mal intentionnés ont mené une campagne grandiose contre le général Nouri  militant de la Voie Démocratique contre le régime dictatorial.

L’homme  a ses qualités et ses faiblesses, son silence, son courage et sa patiente vaut de l’or,  C’est grâce a lui que beaucoup des opportunistes rebelles sont connus pour pouvoir apporter un prix au marché du régime.

 

Nouri a été diabolisé, Sali et traité de tout les noms d’oiseaux mais l’homme défend une idée il ne se laisse pas s’abattre.

Malgré son poids dans la rebellion il cède sa place de leader a Timan au nom de l’union de la résistance, cela ne montre t-il pas sa determination et son courage, mais enfin de compte en guise de remerciement, ces opposants commerçants  critique Nouri d'incapacité .

Moi je dirai que cela est le sort de toute personne qui choisit le militantisme effectif qui résiste aux agressions continues du régime et des pseudos-rebelles.

 

Par ailleur et selon certaines indiscrétions «calculées» font état de préparation à la négociation ou bien à la trahison  aux compte de  Deby, des  éléments du FSR et les ramassés denommé « UFDD-R » (le R qui signifie Rallié), afin de briser l’isolement dans lequel ils sont stupidement murés.

Selon une source  proche du  régime « Il s’agit d’une issue inespérée qu’on leur offre,  pour qu’ils ne tombent ».

 

Cette accentuation du régime à diabolisé Nouri par l'intermediaire des opportinistes montre la patience pour la lutte de la  liberté, une lutte qui doit dépasser les actions symboliques courantes, une lutte qui permette d´obtenir des acquis et d´élargir les possibilités de construire les outils de lutte populaire à la base.

BIRKE

Birke@live.fr

Commenter cet article

Realiste 26/06/2009 03:42

Tu n'as rien dit bougre, ton Nouri est fini, un criminel en fin de mission.Il lui reste d'aller son Dieu pour repondre des centaines de morts qu'il est comptable.

ALI 24/06/2009 18:09

CE N'EST PAS LA TRAHISOIN QUI TUE L'OPPOSITION ARMEE. C'EST PLUTOT L'INJUSTICE ET LE TRIBALISME QUI SEVIT EN SON SEIN. J'AURAIS DU RESPECT ENVERS NOURI SI SEULEMENT SON MOUVEMENT RENFERME AUTANT DES GORANES, ZAKAWA, ARABE, HADJARAI, BOULALA, SARA BREF UN ENSEMBLE HOMOGENE. MAIS TEL N'EST PAS LE CAS. IL N'EST ENTOURE QUE DE SES PROPRES PARENTS. DIRE QU'IL A CEDE LE POSTE DE LA PRESIDENCE DE LA REBELLION...NON LES GENS NE VEULENT PAS DE LUI C'EST TOUT. ET D'AILLEURS TOUS CES CHEFS DE LA REBELLION SONT PAREILLES. ILS SONT PLUS CHEF DE CANTON QUE VERITABLES LEADERS.