Le Tchad, un pays dominé par l'agriculture et le pétrole

Publié le par Waldar


agrihebdo: Pays d'Afrique Centrale, sans accès à la mer, la République du Tchad (l'un des berceaux de l'humanité) est peu touristique. On y parle le français, l'arabe ainsi que différents dialectes. Sa capitale est N'Djamena (Fort-Lamy sous l'occupation française) avec 100 000 habitants et une université. Sous protectorat français dès 1900, elle est devenue indépendante le 11 août 1960.
Sa superficie est trente-trois fois celle de la Suisse pour 10 000 000 d'habitants. L'agriculture - céréales, coton et sucre au sud du pays - et l'élevage - au centre et au nord - occupent 80% de la population. Le pays abritait l'un des plus grands lacs du continent africain, le lac Tchad, condamné, selon toute probabilité, à disparaître.
Le Tchad est devenu un pays exportateur de pétrole en juillet 2003, après plus de trente ans de prospection par différentes compagnies internationales. Les gisements sont exploités par un consortium américano-malaisien.
Ce secteur représente désormais 80% des exportations nationales.
Les interventions incessantes des rebelles, soutenus par le Soudan voisin, déstabilisent l'économie du pays. mb
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article