Fraude sur l'installation la commission électorale tchadienne(Céni)

Publié le par Waldar

fraude avant la grande fraude

Tchad : Blocage dans l’installation de la commission électorale

AFP:La commission électorale tchadienne, censée préparer des élections législatives en 2010 et présidentielle en 2011, n’a pu être installée hier en raison d’un boycott de l’opposition, a-t-on appris à N’Djamena de sources politiques concordantes.

La Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC), principale coalition de l’opposition tchadienne, a refusé de participer à la prestation de serment de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), qui a été renvoyée sine die par la Cour suprême, selon la CPDC. L’opposition, qui compte 15 membres à la Céni - autant que la majorité -, entendait ainsi protester contre la rupture du consensus sur un projet de loi relatif au fonctionnement des partis politiques.

Selon Salibou Garba, de la CPDC, les députés ont retiré du projet une disposition adoptée par consensus et prévue par un accord politique signé le 13 août 2007 entre l’opposition et le gouvernement et censée déboucher sur des élections démocratiques. Des législatives sont prévues en 2010 et une présidentielle en 2011, selon un calendrier à déterminer par la Céni. La CPDC a affirmé qu’elle maintiendrait son refus de participer à la Céni tant que la disposition supprimée n’aurait pas été réintégrée à la loi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article