Youssouf Saleh Abbas Saleh Abbas en guerre contre la vie chère

Publié le par Waldar


cefod‘‘Ultimatum tardif du PM’’, titre L’Observateur qui reprend un extrait de la déclaration du Premier ministre Youssouf Saleh Abbas, enjoignant aux commerçants de respecter les prix des denrées fixés par le gouvernement. ‘‘Le gouvernement ne tolérera plus à partir de ce jour 12 juillet 2009, une cherté de la vie, artificiellement créée et entretenue par des spéculateurs véreux’’, tel est le dernier avertissement de Youssouf Saleh Abbas à tous les commerçants. ‘‘Mais quelle stratégie a-t-il mis en place pour faire entendre sa voix ? N’est-ce pas aller en bataille contre le vent ?’’, doute L’Observateur.

‘‘Que de divertissement !’’, ironise l’hebdomadaire Le Temps qui, faisant remarquer que la déclaration salvatrice du PM entre dans la droite ligne du quinquennat social du gouvernement, craint que cette décision, à l’instar des précédentes ne sombre dans les oubliettes. L’édito termine son analyse en interpellant les gouvernants sur ces termes : ‘‘pourquoi donc la lutte pour la protection de l’environnement a-t-elle été un succès total et pas celle de faire respecter la mercuriale des prix fixée pourtant par consensus entre les commerçants et le gouvernement ?’’

Commenter cet article