Hygiène: Campagne pour l'application du code de l'hygiène au Tchad

Publié le par Waldar

Hygiène: Campagne pour l'application du code de l'hygiène au Tchad


L'application du code de l'hygiène réduira de plus de 44% la morbidité, tandis que l'utilisation des latrines diminuera de 32% les risques de maladies, a indiqué le représentant résident de l'UNICEF au Tchad, Marzio Babille, à la clôture de la rencontre sur le projet de loi portant code d'hygiène du Tchad, mercredi à N'Djaména.

Le représentant résident de l'UNICEF a indiqué que la communauté internationale s'est engagée à réduire de moitié d'ici à 2015, la frange de la population qui n'a pas accès à l'eau potable et à l'assainissement de base.

Selon les acteurs de la santé au Tchad, plus de 30% des consultations médicales sont dues à des maladies liées au manque d'hygiène.

Les participants à cette rencontre ont plaidé pour l'amélioration du cadre législatif et réglementaire du secteur de l'hygiène et de l'assainissement au Tchad. Ils veulent obtenir, d'ici à la fin de l'année 2009, le vote du projet de loi portant code d'hygiène, ainsi qu'une subvention spéciale pour sa mise en œuvre.

Pana

Commenter cet article