UFR-QUAND TU LANCES LA FLECHE DE LA VERITE

Publié le par Waldar

UFR-QUAND TU LANCES LA FLECHE DE LA VERITE

                                                                          

L’UFDDF ,RFC  croient  encore  que  Timan a la tête de l’UFR ,allait proposer la démocratie ,c’est-a-dire un régime de gouvernement dirigé par le peuple pour le peuple.

A l’heure ou nous parlons ,ils ne réalisent pas qu’ils sont en fait en  oligarchie. En fabriquant de tout pièce  le CSR cherchent-ils une légitimé ?

La réalité est, malheureusement aux antipodes de cette vision idéale de l’UFR.

La chaine des hiérarchies est en fait totalement inverse ,si non, que cherche Minnawi a coté de son parent ,le texte de l’UFR autorise cet mariage ? . Le vide s’était rempli de trop de rien de beaucoup trop de tout.  Unis pour vivre dans le pays des rêves (ZAKHAWAL-KOUBRA),avec un petit vent aux  alentours d’ASSINET. Chers camarades, une erreur accidentelle que ce duo sont  entrain de jouer. Elle doit être réparée dans l’immédiat, si non ….   

Qui est sortie sur invitation de Timan ? Songer maintenant que votre plaisir fut qualifié d’immensité. Ce petit escogriffe ,buveur du sang tchadiens ,assagi par un passage très sombre a GUINGUILIM, SOUWAR-WAGA  etc.….,repris par le démon d’aventure ,propulsé sous les barbichettes de L’UFR, a toujours une douleur sourde au ventre . Il avait fait et refait les traitres (ABOUT, KOULAMALLAH..), qui sont toujours derrière leur abaque, collectés comme des papillons, se succèdent les humbles preuves du hold-up, commis par cette barbichette au détriment des tchadiens, qui avait tue et vide les caisses de l’état en son temps.

Savent-ils que leur manière de faire était si irresponsable, suivis d’une gigantesque mise en scène, une escroquerie a l’égard des tchadiens.

Ces fourmis multicolores   et dévastateurs doivent arrêter leur abat-son, un mot de trop et ce serait terminé,

Le chameau voit la bosse du son voisin, mais oublie de voire la sienne.

Réfléchissons  ,qui succédera Timan ?

Wait and see.

 

 

MAKATOUGOULI   

ouaraabeche@yahoo.com

Commenter cet article