Tchad : Tout sur les salaires des gouvernants"normal"

Publié le par Waldar

Après une analyse minutieuse de la grille des salaires de la classe dirigeante, l’on se rend très vite à l’évidence que les salaires de ceux-ci ne sont pas aussi élevés qu’on pouvait le penser. C’est dans la limite du raisonnable, si l’on se réfère aux traitements accordés aux officiels dans d’autres pays. Si les salaires ne sont pas élevés chez les officiels tchadiens, c’est leur train de vie qui, paradoxalement, est comparable à celui des émirs d’Orient, toutes proportions gardées. Par la rédaction de la Voix.

Au nom du droit de savoir qui est celui du citoyen, et du devoir d’informer qui est celui de la presse, La Voix met à votre disposition des informations détaillées sur la rémunération des principaux dirigeants tchadiens : président de la République, Premier ministre, président de l’Assemblée nationale, ministres, etc. Ces documents étant déjà dans le domaine public, puisqu’il s’agit des décrets présidentiels “publiés partout où besoin sera”, nous pensons n’avoir pas trahi quelque secret d’Etat.

Cette grille de rémunération, on s’en doute, n’est qu’indicative : le phénomène des caisses noires ou des fonds spéciaux qui a cours partout dans le monde, même en Occident (le récent scandale des commissions juteuses des parlementaires anglais), existe certainement au Tchad. Il n’est que de voir le train de vie de certains hommes publics qui ne saurait être justifié par les salaires somme toute raisonnables, qu’ils perçoivent mensuellement. Mais toute enquête sur les revenus parallèles des dirigeant étant par nature difficile, nous nous limiterons aux rémunérations officielles.

Nous convenons que les charges des hauts dirigeants étant lourdes, il est tout à fait normal que ceux-ci ne soient pas indigents. Mais nous devons aussi convenir que la rétribution des autres catégories de citoyens, doit être décente. Ainsi, tout le monde serait content. Ce n’est par exemple pas le cas des fonctionnaires qui estiment qu’ils tirent le diable par la queue. Ne parlons pas des citoyens de base pour qui le FCFA est une denrée introuvable.
 
LES REMUNERATIONS MENSUELLES DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
ET DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

-Président de la République : 800 000 FCFA
-Premier ministre : 700 000 FCFA
-Ministres d’Etat : 600 000 FCFA
-Ministres et SGG : 575 000 FCFA

INDEMNITES MENSUELLES DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

Président de la République et Premier ministre
-Indemnités de fonction : 525 000 FCFA
-Indemnités de représentation : 400 000 FCFA

Ministres d’Etat, Ministres, Secrétaires général du gouvernement et son adjoint, Secrétaires d’Etat

-Indemnité de fonction : 250 000 FCFA
-Indemnité d’eau et d’électricité : 200 000 FCFA
-Indemnité de logement : 200 000 FCFA
-Indemnité de frais d’hôtel : 125 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 100 000 FCFA
-Frais de domesticité : 50 000 FCFA

Source : Décret présidentiel du 31 décembre 2003

ALLOCATIONS FORFAITAIRES DE CONGE ACCORDEES AUX MEMBRES DU GOUVERNEMENT (TAUX UNIQUE)

 -3 000 000 FCFA

Source : décret présidentiel du 1er octobre 2004.

SALAIRES DE BASE MENSUELS DES MEMBRES DU CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET DES DIRECTEURS GENERAUX A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

-Secrétaire général, Directeur de cabinet civil, Chef d’Etat-Major particulier, secrétaire général adjoint, Directeur de cabinet civil adjoint, Chef d’Etat-Major particulier, Conseiller spécial : 460 000 FCFA

-Conseiller technique, Chargé de mission, Ambassadeur itinérant, Directeur général, Secrétaire particulier et Médecin personnel du Chef de l’Etat, Directeur général adjoint : 440 000 FCFA

INDEMNITES MENSUELLES DES MEMBRES DU CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE
 -Indemnité de fonction : 200 000 FCFA
-Indemnité d’eau et d’électricité : 150 000 FCFA
-Indemnité de logement : 140 000 FCFA
-Frais d’hôtel : 100 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 100 000 FCFA
-Frais de domesticité : 50 000 FCFA

SALAIRES DE BASE DES RESPONSABLES DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Intendant général : 250 000 FCFA
-Directeur de service : 250 000 FCFA
-Assistant des conseillers : 225 000 FCFA
-Directeurs de service adjoint : 225 000 FCFA
-chef de service : 200 000 FCFA
-Chef de service adjoint : 175 000 FCFA
 
INDEMNITES MENSUELLES DES RESPONSABLES DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

-Intendant général, Directeur de service, Directeur de service adjoint, Assistant des Coseillers

-Indemnité de sujétion : 120 000 FCFA
-Indemnité d’eau et d’électricité : 80 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 50 000 FCFA

-Chef de service et chef de service adjoint

-Indemnité de sujétion : 100 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 50 000 FCFA

Source : Décret présidentiel du 05 février 2009

SALAIRES DE BASE MENSUELS DES MEMBRES DU CABINET DU PREMIER MINISTRE

-Directeur de cabinet et son adjoint, Secrétaire général et son adjoint, et Conseiller spécial : 402 000 FCFA

-Conseiller technique et Chargé de mission : 385 000 FCFA

INDEMNITES MENSUELLES DES MEMBRES DU CABINET DU PREMIER MINISTRE

-Directeur de cabinet et son adjoint, Secrétaire général et son adjoint, et Conseiller spécial, Conseiller technique et Chargé de mission

-Indemnité de fonction : 150 000 FCFA
-Indemnité d’eau et d’électricité : 150 000 FCFA
-Indemnité de logement : 100 000 FCFA
-Frais d’hôtel : 100 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 100 000 FCFA
-Frais de domesticité : 50 000 FCFA

SALAIRES DE BASE MENSUELS DES RESPONSABLES DE LA PRIMATURE

-Directeur de service : 225 000 FCFA
-Aide de camp : 225 000 FCFA
-Assistant des conseillers : 220 000 FCFA
-Directeur de service adjoint : 220 000 FCFA
-Secrétaire particulier : 220 000 FCFA
-Chef de service : 200 000FCFA
-Chef de service adjoint : 175 000 FCFA

INDEMNITES MENSUELLES DES RESPONSABLES DE LA PRIMATURE

-Directeur de service et Aide de camp, Directeur de service adjoint, Assistant des conseillers, Secrétaires particuliers, et Aide de camp adjoint

-Indemnité de sujétion : 120 000 FCFA
-Indemnité d’eau et d’électricité : 80 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 30 000 FCFA

-Chef de service et chef de service adjoint

-Indemnité de sujétion : 100 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 30 000 FCFA

Source : Décret présidentiel du 05 février 2009.


INDEMNITES PARLEMENTAIRES ET AUTRES AVANTAGES DES DEPUTES (*)

-Indemnités mensuelles des députés : 500 000 FCFA
-Indemnité d’eau et d’électricité : 200 000 FCFA
Indemnité de téléphone : 50 000 FCFA
-Indemnité de session par jour : 15 000 FCFA

-Membres du Bureau et Présidents des groupes parlementaires

-Indemnité d’eau et d’électricité : 200 000 FCFA
-Indemnité de logement : 80 000 FCFA
-Indemnité de frais d’hôtel : 100 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 100 000 FCFA
-Frais de domesticité : 60 000 FCFA

-Président des commissions permanentes de l’Assemblée nationale

 
Indemnité d’eau et d’électricité : 200 000 FCFA
-Indemnité de logement : 80 000 FCFA
-Indemnité de frais d’hôtel : 100 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 100 000 FCFA
-Frais de domesticité : 60 000 FCFA

INDEMNITES MENSUELLES COMPENSATOIRES ACCORDEES AU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE
-Indemnité spéciale de représentation : 300 000 FCFA
-Indemnité de logement : 80 000 FCFA
-Indemnité de frais d’hôtel : 200 000 FCFA
-Indemnité de téléphone : 100 000 FCFA

-Indemnités mensuelles des Rapporteurs des Bureaux de l’Assemblée nationale

-Rapporteurs : 150 000 FCFA
-rapporteur adjoint : 125 000 FCFA

-Indemnités de transport des Députés par session : 100 000 FCFA

Indemnité d’installation des députés en début de législature : 1 500 000 FCFA

Sources : Décrets présidentiels du 27 janvier 2000 et du 6 mai 2003

Répartition globale des salaires agents de l’Etat par statut émargeant au budget de l’Etat en 2008


Statut                                         Effectif       Pourcentage    Masse salariale
Fonctionnaire                              24 717          43%                60 631 967 796
Stagiaire                                      10 305         18,25%            15 600 710 547
Militaire forfaitaire                         6 428        11,38%               9 649 380 847
Contractuel                                  4 082          7,23%               5 046 405 079
Main d’œuvre                                3 843         6,80%                3 252 162 080
Auxiliaire d’administration               3 572          6,32%               1 535 460 023
Responsable politique                     3 257          5,77%             11 595 477 922
Personnel de cabinet                        277          0,49%                 240 699 056
Total                                         56 481                                60 631 967 796


la voix

Commenter cet article