Le gouvernement soudanais accuse Deby d'aggraver la crise au Darfour

Publié le par Waldar



Le Soudan accuse certains de ses voisins d'ingérence dans la crise du Darfour


Le gouvernement soudanais a affirmé mardi que l'intervention de certains voisins du Soudan a aggravé la crise au Darfour en proie à une guerre civile depuis 2003.

"Le rôle négatif de certains pays voisins soutenant les mouvements armés du Darfour a affecté le processus de paix dans la région", a déclaré le conseiller présidentiel soudanais, Mustafa Osman Ismail devant la commission de la coopération et des relations internationales de l'Union africaine (UA).

"Le soutien du Tchad aux mouvements armés du Darfour a aggravé la crise dans cette région", a dit M. Ismail.

Il a critiqué la position de la France vis-à-vis de la question du Darfour, notant que la position française envers le Soudan est généralement négative et que la France accueille les dirigeants des mouvements rebelles du Darfour sur son territoire.

M. Ismail a accusé par ailleurs France d'être derrière l'aggravation de la crise du Darfour.

"Le rapport présenté par le représentant de la Mission ONU-UA au Darfour, Rudolph Adada, a confirmé une amélioration de la situation sécuritaire et humanitaire dans cette région", a rappelé le conseiller présidentiel.

Parlant des causes profondes de la crise du Darfour, M. Ismail a noté qu'il agissait d'un simple affrontements entre bergers et agriculteurs avant qu'il ne soit transformé en un conflit politique en raison d'autres facteurs.

La commission de l'UA s 'est réuni lundi à Khartoum avec la participation de 25 pays africains pour discuter des moyens de mettre fin à la crise au Darfour. et de l'aide humanitaire aux personnes déplacées par les combats.

radio chine

Commenter cet article