Près de 20 milliards FCFA sont nécessaires pour sauver le lac Tchad

Publié le par Waldar

La réunion d'experts de la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT) et de la Commission internationale du bassin du Congo Sangha (CICOS) à Douala, a permis d'évaluer à près de 20 milliards FCFA le montant nécessaire pour le transfert d'eau du fleuve Oubangui vers le lac Tchad, dont les travaux devraient débuter cette année.

Le projet, qui sera financé par les pays membres de la CBLT (Cameroun, Nigeria, République centrafricaine, Niger et Tchad), prévoit la création d'un canal de 1350 kilomètres, partant du fleuve centrafricain, pour alimenter le lac Tchad dont la superficie, qui était de 25 000 km2 au début des années 60, est aujourd'hui réduite de 90%.

 

lesafrique



Commenter cet article