En fin quelque chose de positive pour le Tchad

Publié le par Waldar

Najina Kaltouma, la mise payante du Tchad

 

APA - Beyrouth (Liban) – Le Tchad a bien fait de reposer tous ses espoirs sur sa spécialiste du 400 m, Najina Kaltouma, qui lui a donné sa première médaille aux 6es Jeux de la Francophonie se déroulant à Beyrouth, au Liban, depuis le 27 septembre, estime le directeur technique national (DTN) de l’athlétisme, Djimassal Kemobe.

« L’ambition du Tchad à l’entame de ces Jeux de la Francophonie était très modeste. Il reposait sur deux ou trois médailles, parce qu’au niveau du pays, la préparation a été très difficile et s’est seulement effectuée avec quatre jeunes athlètes », révèle M. Kemobe, soulignant Najina Kaltouma, « malgré ses 32 ans, était la seule chance de voir le Tchad remporter, au moins, des médailles dans ces joutes ».

« L’histoire nous donne raison, car, sur le 400 m, malgré l’opposition et la menace persistantes du Sénégal, elle a réussi à maintenir la cadence et à offrir au Tchad sa première médaille dans ces jeux et qui se trouve être une médaille en or », poursuit-il, satisfait.

Najima Kaltouma a remporté, samedi à Beyrouth, la finale du 400 m plat dames avec un chrono de 51 sec 4/100, devançant les Sénégalaises Fatou Bintou Fall (52 sec 90/100) et Fatou Bintou Soumah (53 sec 21/100). Ancienne pensionnaire du Centre international d’athlétisme de Dakar ( CIAD), Najima Kaltouma est championne d’Afrique sur 400 m et finaliste des Jeux olympiques de Pékin. Elle vit en Europe.

 
APA
 
 
 

Commenter cet article

k-naye 05/10/2009 13:17


kaltoma nadjina et nadjima