Le Cames a consacré Deby Commandeur de l’Ordre international des palmes académiques du Cames, etonnant non???

Publié le par Waldar

BIENTOT UNE UNIVERSITE A IRIBA!!!!!!!!!!!!

 

Le Conseil africain et malgache des ministres de l’Enseignement supérieur (Cames) a consacré ce vendredi le président de la République du Tchad, Commandeur de l’Ordre international des palmes académiques du Cames. Le Cames exprime ainsi sa reconnaissance et celle de toute la communauté universitaire d’Afrique francophone au Président tchadien pour ses efforts en faveur de l’enseignement supérieur. «Vous avez accordé une place essentielle à l’enseignement supérieur et à la recherche, en veillant à rendre la plus opérationnelle possible la carte universitaire de votre pays», a déclaré le Secrétaire général du Cames, grand chancelier, Pr Mamadou Moustapha Sall. Cet enrichissement de la carte universitaire se traduit sur le terrain par la création des universités et instituts. A titre d’illustration, depuis 1990, date de l’arrivée au pouvoir du président IDRISS DEBY ITNO, 3 universités sont venues s’ajouter à l’unique université de N’Djaména créée en 1971 pour une capacité d’accueil de 600 places. D’autres sont en cours de création comme les universités de Doba, Sarh, Moussoro et Iriba.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NEWMAN 12/05/2010 17:27



Quelle est la rélation entre  la création d'une université à Iriba et le titre réçu par le Président de la REPUBLIQUE DU TCHAD.Et d'ailleurs je trouve que Deby - Iriba ça rime pas
trop.Pourquoi tant d'hypocrisie,tant de haine ou zakhawaphobie de la part de votre site.Le titre est vraiment mal placé et puis Iriba est une ville tchadienne que je saches,des zakhawa(des
tchadiens, etres humains) y vivent .


Pourquoi n'arrivez vous pas à vous convaincre que les tchadiens sont condamnés à vivre ensemble?


Pourquoi votre site ( 90% du temps) cherche systematiquement une rélation sordide,haram, hypocrite et propagandiste à l'égard des zakhawa dès lors qu'il s'agit du regime de Deby dont tous les
tchadiens de toutes les ethnies sont complices, et vous le savez tres bien meme si vous ne l'avouerez jamais.Mes chers freres, je ne cherche pas à vous donner des leçons de bon sens mais juste un
conseil pour le bien de notre pays euh oui j'ai dit notre pays, je suis zakhawa et je vous aime tous meme si vous nous meprisez à tort.


Le monde est passé à une vitesse jamais atteinte en matiere d'evolution d'esprit,pour faire partie de ce monde nous devrons resoudre nos problemes de façon humaine et surtout sans l'hypocrisie .


Aujourd'hui le monde entier se delecte de la diversité pourquoi pas nous.


Pardonnez moi si vous vous sentez heurtés par ma réaction.


newman



newman 12/05/2010 17:27



Quelle est la rélation entre  la création d'une université à Iriba et le titre réçu par le Président de la REPUBLIQUE DU TCHAD.Et d'ailleurs je trouve que Deby - Iriba ça rime pas
trop.Pourquoi tant d'hypocrisie,tant de haine ou zakhawaphobie de la part de votre site.Le titre est vraiment mal placé et puis Iriba est une ville tchadienne que je saches,des zakhawa(des
tchadiens, etres humains) y vivent .


Pourquoi n'arrivez vous pas à vous convaincre que les tchadiens sont condamnés à vivre ensemble?


Pourquoi votre site ( 90% du temps) cherche systematiquement une rélation sordide,haram, hypocrite et propagandiste à l'égard des zakhawa dès lors qu'il s'agit du regime de Deby dont tous les
tchadiens de toutes les ethnies sont complices, et vous le savez tres bien meme si vous ne l'avouerez jamais.Mes chers freres, je ne cherche pas à vous donner des leçons de bon sens mais juste un
conseil pour le bien de notre pays euh oui j'ai dit notre pays, je suis zakhawa et je vous aime tous meme si vous nous meprisez à tort.


Le monde est passé à une vitesse jamais atteinte en matiere d'evolution d'esprit,pour faire partie de ce monde nous devrons resoudre nos problemes de façon humaine et surtout sans l'hypocrisie .


Aujourd'hui le monde entier se delecte de la diversité pourquoi pas nous.


Pardonnez moi si vous vous sentez heurtés par ma réaction.


newman