Le gouvernement règlemente les prix de vente des denrées importées dans la ville de N’Djaména

Publié le par Waldar


denrees.jpgenfant-squelettique1.jpg

Le secrétaire général de la Commission nationale de lutte contre la cherté de la vie, a rendu public jeudi, 7 janvier 2011, l’arrêté ministériel fixant provisoirement les prix de vente maxima des produits alimentaires importés dans la ville de N’Djaména. C’était au cours d’un point de presse tenu ce meme jour.

Mahamat Ahmat Saleh a précisé que les prix fixés sont arrêtés de commun accord avec les opérateurs économiques invités à vendre aux prix indiqués pour permettre à chacun de subvenir à ses besoins. Quant aux consommateurs, le secrétaire général leur a demandés de rejeter tout prix contraire aux prix fixés. En cas de besoin, ils peuvent appeler les membres de la commission nationale de lutte contre la cherté de la vie au numéro 62004545 ou les autorités administratives.

L’arrêté ministériel fixe les prix comme suit :

Riz pakistanais :

Sac de 50 kg, 5% brisure, catégorie A : 19500 FCFA ;

Sac de riz long grain de 50 kg, catégorie A : 19250 FCFA

Sac de 50 kg, 25 % brisure, catégorie A : 17500 FCFA

Riz thaïlandais :

Sac de 50 kg long grain : 20875 FCFA

Sac de 50 kg, 5% brisure, catégorie A : 20875 FCFA

Sac de 50 kg, 10% brisure, catégorie A : 20750 FCFA

Sac de 50 kg, 25% brisure, catégorie A : 20375 FCFA

Sac de 50 kg, 25% brisure, catégorie B : 19500 FCFA

Pâte alimentaire :

Carton de 10 kg : 9000 FCFA

Carton de 12 kg : 9600 FCFA

Carton de lait en poudre de 25 kg : 66000 FCFA

Carton de lait Nido de 6 unités, 22,5 kg : 66000 FCFA

Sac de lait en poudre de 25 kg : 58950 FCFA

Sac de sucre de 50 kg : 27750 FCFA

Bidon d’huile de 20 litres : 17500 FCFA

Bidon d’huile de 10 litres : 9000 FCFA

Bidon d’huile de 5 litres : 5000 FCFA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article