Le maire de la ville de N’Djaména interdit la vente d’eau minérale dans des sachets en plastique

Publié le par Waldar

A l’issue d’une rencontre qu’elle a eu mardi, 8 juin, avec les entreprises de fabrication de l’eau minérale vendue dans des sachets en plastique, le maire de la ville de N’Djaména, Mme Mbaïlemdana Marie-Thérèse annonce l’interdiction de la vente de ce produit dans sa commune.

Motif : l’eau vendue est impropre à la consommation et les emballages jetés par les consommateurs après usage dans la nature, polluent la ville. Selon les résultats d’analyse effectuée par le ministère de la Santé publique, sur trente entreprises, vingt et une fournissent de l’eau de mauvaise qualité à la population, a-t-elle déclaré à la presse.

Rappelons que le maire a lancé le 27 mars dernier, une campagne de lutte contre les « lédas » (emballages en pastique non-biodégradables) intitulée « N’Djaména, lédas zéro », dont l’objectif est de débarrasser la ville de N’Djaména de ses immondices.

Alphonse Dokalyo

cefod
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article