MANDAT DE LA MINURCAT : Le Tchad offre une prolongation de deux mois

Publié le par Waldar

 

 

onu-1.jpgLe Tchad, qui s’opposait au renouvellement le 15 mars du mandat de la Mission des Nations unies pour la République centrafricaine et le Tchad (Minurcat), a offert de le prolonger de deux mois, a affirmé hier le chef du département de maintien de la paix de l’Onu.Le président tchadien Idriss Déby Itno "a donné son accord pour que je propose au Conseil de sécurité la prolongation de la Minurcat du 15 mars au 15 mai 2010 pour la mission telle qu’elle est aujourd’hui", a affirmé à l’Afp Alain Le Roy, après une entrevue avec M. Déby. "Le 5 mars, je soumettrai cette proposition au Conseil de sécurité. Ensuite, on rentrera en discussion avec les autorités tchadiennes pour un nouvel accord après le 16 mai. Cette discussion portera sur combien d’éléments de la Minurcat doivent partir, combien resteront et quelle sera leur mission. Le président Déby a souhaité une réduction forte de la présence militaire", a ajouté M. Le Roy. Arrivé au Tchad le 24 février au Tchad, Alain Le Roy devait négocier avec N’Djaména pour trouver un accord sur l’avenir de cette mission, que le président Déby a qualifiée d’"échec".

Niger : La junte forme un gouvernement de 20 membres dont cinq militaires La junte nigérienne a formé hier un gouvernement de transition de 20 membres parmi lesquels figurent cinq militaires et cinq femmes, selon un communiqué du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD, junte) lu à la radio d’Etat. Les ministères de la Défense, celui des Sports et celui de l’Environnement sont confiés respectivement à trois généraux de l’armée : Mamadou Ouseïni, Maï Manga Oumara et Abdou Kaza. Si la plupart des ministres civils sont peu connus du public, les trois généraux ont été tous des proches de l’ancien président déchu Mamadou Tandja.

Les deux autres militaires qui entrent au gouvernement sont : le colonel Ahmed Mohamed aux Transports et le colonel Diallo Amadou à l’Equipement. Le poste des Affaires étrangères est confié à Mme Touré Aminatou Maïga. L’intérieur à Cissé Ousmane, les Finances à Badamassi Anou et la Justice revient à Abdoulaye Djibo. La Communication et l’Information est occupée par une femme, Mme Takoubakoye Aminata Boureima.

 

AFP

Commenter cet article