Opération mains propres à N'Djamena

Publié le par Waldar

 

Le 11 janvier, la Cour suprême a saisi le Parlement d’une demande de mise en accusation de six ministres pour le détournement d’un marché public de livres scolaires. Egalement inquiété : le maire de N’Djamena, Mahamat Zene Bada, inculpé pour « faux et usage de faux » et incarcéré le 12 janvier.

 

« Nous avons décidé de tirer la sonnette d’alarme sur les gaspillages et les détournements de biens publics. […] La pression sera maintenue en 2010 », a prévenu le président Idriss Déby Itno dans ses vœux de début d’année. Depuis, les mises en accusation se succèdent à N’Djamena.

Le 11 janvier, la Cour suprême a saisi le Parlement d’une demande de mise en accusation de six ministres pour le détournement d’un marché public de livres scolaires.

L’autre cible de cette opération mains propres a été le maire de N’Djamena, Mahamat Zene Bada, inculpé pour « faux et usage de faux » et incarcéré le 12 janvier.

Mahamat Zene Bada dans l'oeil du cyclone

Dans l’affaire des livres scolaires, non seulement les ministres auraient reçu des pots-de-vin mais les manuels n’auraient même pas été livrés. Sont notamment mis en accusation Gata Ngoulou, ministre des Finances et du Budget, Abderamane Koko, à l’Éducation, et Ngombaye Djaïbe, à la Santé publique.

Mahamat Zene Bada, ancien ministre jadis proche de la présidence, était peu apprécié pour son zèle lors des opérations de « déguerpissement » dans la capitale tchadienne. Il est accusé d’avoir participé avec d’autres agents municipaux à un détournement de près de 3 milliards de F CFA (4,5 millions d’euros), payés à des sociétés fictives entre 2006 et 2009. Ses avocats contestent, arguant que le maire n’est arrivé aux affaires qu’en avril 2007. À l’approche des élections législatives et municipales, qui ont été fixées par la Ceni au 28 novembre et au 12 décembre 2010, les autorités tchadiennes semblent vouloir s’attirer la faveur des électeurs en s’attaquant à quelques personnalités impopulaires.

jeuneafrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article