Soudan: Béchir confiant en un retour rapide à la paix au Darfour

Publié le par Waldar

Le président soudanais Omar el-Béchir s'est dit confiant en un retour rapide à la paix au Darfour, région de l'ouest du pays en guerre, avant la signature mardi d'un accord de trêve entre son gouvernement et un important groupe rebelle.

L'accord avec le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) "marque le début de la fin de la guerre au Darfour", a déclaré le président Béchir dans la nuit de lundi à mardi lors d'une rencontre avec les membres de la communauté soudanaise du Qatar.

"C'est le premier pas pour la fin de la crise et de la guerre au Darfour", a ajouté le chef de l'Etat soudanais, disant espérer "une paix totale" dans cette région avant la tenue des élections générales au Soudan, prévues du 11 au 13 avril.

"L'année 2010 sera l'année de l'émergence d'un nouveau Soudan, stable et pacifié, d'un Soudan uni par la volonté de son peuple", a-t-il encore dit.

M. Béchir est arrivé lundi à Doha pour assister à la signature officielle de l'accord, paraphé le 20 février à N'Djamena. Le président tchadien Idriss Deby et l'émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, doivent aussi assister à la cérémonie prévue mardi en début de soirée.

Le Darfour, vaste région de l'ouest du Soudan en proie depuis 2003 à un conflit opposant des mouvements armés aux forces armées soudanaises appuyées par des milices locales.

Un important groupe rebelle, l'Armée de libération du Soudan d'Abdelwahid Nour (SLA-Abdelwahid), refuse toutefois de se joindre au processus de paix.

AFP

Commenter cet article