Tchad: arrivée à N'Djamena de dirigeants du Sahel pour leur sommet

Publié le par Waldar

Les présidents de trois des neuf pays membres du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (Cilss) sont arrivés mercredi soir à N'Djamena, pour leur sommet prévu jeudi, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, le Sénégalais Abdoulaye Wade et le Burkinabè Blaise Compaoré ont été accueillis à leur arrivée par leur homologue tchadien Idriss Deby Itno.

Le Niger sera représenté aux travaux de jeudi par son Premier ministre, Mahamadou Danda, également arrivé mercredi dans la capitale tchadienne.

Le président malien Amadou Toumani Touré était attendu dans la nuit de mercredi à jeudi, selon les services du protocole.

Aucune indication n'était disponible sur la participation des présidents de la Gambie, de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert, qui forment le Cilss avec les six autres pays (Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso, Mali, Niger et Tchad).

Le sommet de N'Djamena qui se tient dans un contexte de situation alimentaire préoccupante dans certains pays membres de l'organisation, doit être marqué par l'instauration d'une coalition mondiale "Maîtriser l'eau pour faire reculer la faim au Sahel".

L'idée de cette coalition a été adoptée en 2004 à Nouakchott. Son objectif est de mobiliser "les compétences (...) et les ressources financières pour faire de la maîtrise de l'eau une priorité stratégique de première importance afin de réduire la vulnérabilité structurelle" dans la région, selon des documents du Cilss.

"La maîtrise de l'eau est la clé du problème sahélien, parce que cette région souffre moins d'un manque de disponibilité absolue de la ressource en eau que de sa mauvaise distribution dans le temps et dans l'espace, et de la grande imprévisibilité dans cette distribution", constatait l'organisation dans un rapport technique en 2006.

AFP

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article