Tchad: une femme nommée maire de N'Djamena

Publié le par Waldar

 Une femme a été nommée pour la première fois maire de N'Djamena en remplacement de Mahamat Zene Bada, écroué pour corruption présumée, selon un décret présidentiel diffusé vendredi par la radio nationale tchadienne.

Le décret de nomination Mme Marie-Thérèse Mbailemdana a été signé jeudi par le président Idriss Deby Itno. Aucune indication n'a été fournie sur la durée de son mandat de maire.

Le Tchad doit organiser des élections municipales le 12 décembre prochain.

Marie-Thérèse Mbailemdana, précédemment responsable municipale adjointe, est la première femme à occuper le poste de maire à N'Djamena.

Son prédécesseur, Mahamat Zene Bada ainsi que le 2e maire adjoint, Annour Djibrine, ont été inculpés pour "faux et usage de faux" et incarcérés le 12 janvier, au lendemain de leur interpellation pour malversations présumées.

Les deux hommes étaient visés par une plainte déposée contre eux le 7 janvier au Parquet de N'Djamena par le ministère délégué à la présidence chargé du contrôle d'Etat, selon des sources policière et municipale.

Ce ministère effectue depuis fin octobre dans les services publics une mission qui a déjà conduit à l'arrestation d'une dizaine de responsables municipaux, avait expliqué la source municipale. Selon elle, il est reproché à ces agents d'être impliqués dans des dépenses pour le compte de la mairie auprès d'entreprises fictives pour environ 3 milliards de FCFA (près de 4,6 millions d'euros).

Ces dernières semaines, les arrestations et mises en cause de personnalités pour corruption se sont multipliées au Tchad.

AFP

Commenter cet article