Tchad va interdire les activités de l’opposition soudanaise sur son territoire

Publié le par Waldar

 

 

 

Un diplomate tchadien a déclaré que son pays allait interdire toute activité de l’opposition soudanaise sur son territoire dana la mise en oeuvre d’un accord de sécurité signé entre les deux pays, a rapporté dimanche la radio Miraya FM.

Le consul tchadien à Khartoum, Hussain Jeddah a démenti l’existence des camps du Mouvement pour la justice et l’Egalité du Soudan (JEM) sur le territoire tchadien.

Il a attribué cependant les mouvements de certains groupes armés du Darfour sur le territoire tchadien à l’étendu de la frontière entre les deux pays et aux difficultés de contrôler la frontière.

Le diplomate tchadien a appelé à renforcer le contrôle de la frontière commune entre les deux pays.

Le Soudan et le Tchad avaient signé un accord de sécurité il y a plus d’an an en vue de contrôler la frontière et d’interdire toute activité des groupes armés d’opposition dans les deux pays, mais l’accord n’a pas été appliqué.

Les deux pays avaient convenu vendredi de réactiver l’accord.

Les relations entre le Soudan et le Tchad restent tendues ces dernières années, les deux pays s’accusent l’un et l’autre de soutenir les groupes armés d’opposition dans les deux pays le long de leur frontière commune.
Xinhua

Commenter cet article