Une délégation tchadienne de haut niveau a rencontré jeudi à Khartoum le président soudanais Omar el-Bechir

Publié le par Waldar


debybandi.jpgKhartoum et N’Djamena discutent de la «sécurité»

 Une délégation tchadienne de haut niveau a rencontré jeudi à Khartoum le président soudanais Omar el-Bechir pour discuter des «problèmes de sécurité» entre le Tchad et le Soudan, dont les relations sont souvent tendues, a indiqué un responsable tchadien.
Le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki Mahamat, accompagné du chef des renseignements et d’autres hauts responsables tchadiens, ont rencontré «le matin» M.Bechir, a déclaré le chargé d’affaires à l’ambassade du Tchad à Khartoum, Hussein Djeddah.
L’après-midi, ils se sont réunis avec Ghazi Salahedinne, conseiller spécial de M.Bechir, et le général Mohammed Atta al-Moula, le chef des renseignements soudanais.
La rencontre s’est poursuivie dans la soirée de jeudi. «Les problèmes de sécurité» entre les deux pays étaient au centre des discussions, a précisé la même source. Le Soudan et le Tchad entretiennent depuis plusieurs années des relations chaotiques et s’accusent mutuellement de complaisance envers leurs mouvements rebelles respectifs.
En octobre, les deux voisins avaient affirmé, lors de la venue d’une délégation soudanaise à N’Djamena, vouloir «coopérer» pour le retour d’une «paix définitive», convenant de se revoir à Khartoum «afin d’approfondir les discussions en vue de la concrétisation de cette volonté de paix». L’est du Tchad sert de refuge à des milliers de Soudanais ayant fui depuis 2003 la guerre civile au Darfour.
En juillet, le Soudan a porté plainte devant le Conseil de sécurité de l’ONU après des raids aériens tchadiens menés sur son territoire.
Les Tchadiens avaient admis avoir bombardé des positions de rebelles tchadiens, dont les bases arrière sont au Darfour.

L'expression

Commenter cet article