Washington salue la bonne interaction entre le Tchad et le Soudan

Publié le par Waldar

L'administration américaine a salué dimanche les derniers contacts entre les gouvernements tchadien et soudanais, appelant ceux-ci à entreprendre des démarches "significatives et concrètes" pour promouvoir la sécurité régionale.

Une délégation dirigée par Ghazi Salahadin, conseiller spécial du président soudanais, s'est récemment rendue dans la capitale tchadienne, N'Djamena, où elle a rencontré le président Idriss Deby Itno et le ministre des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat.

"Nous souhaitons que cette rencontre et la visite de suivi envisagée à Khartoum d'une délégation tchadienne conduite par le ministre Faki puissent faciliter la normalisation de leurs relations bilatérales et contribuer à la paix et à la stabilité dans la région", a fait savoir le porte-parole du département d'Etat américain, Ian Kelly.

"A cette fin, nous tenons à encourager le Soudan et le Tchad à entreprendre des démarches significatives et concrètes pour mettre fin au soutien aux rebelles opérant des deux côtés de la frontière tchado-soudanaise", a déclaré le porte-parole.

"Les Etats-Unis continuent à s'engager à travailler avec toutes les parties pour parvenir à une résolution du conflit au Darfour, réduire les souffrances humanitaires tant au Darfour que dans l'est du Tchad, et restaurer la paix dans la région", a-t-il affirmé.

Les relations tchado-soudanaises se sont envenimées suite au conflit au Darfour et à la guerre civile au Tchad, les deux gouvernements s'accusant l'un l'autre de provocation.

Déclenché en février 2002, le conflit au Darfour a coûté la vie à des centaines de milliers de personnes, faisant se déplacer environ 250.000 personnes vers le Tchad.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton devrait annoncer lundi la stratégie de l'administration Obama sur le Soudan.

Source: xinhua

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article