Tchad/cherté de la vie: l'opposition appelle à un "tintamarre" de casseroles

Publié le par Waldar

N'DJAMENA - La principale coalition de l'opposition politique au Tchad a appelé mercredi à un "tintamarre" de casseroles de 15 minutes quotidiennes de vendredi à dimanche, pour protester contre la cherté de la vie et dénoncer des mesures "anti-sociales" des autorités.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, la Coordination des partis politiques pour la défense de la Constitution (CPDC) "invite la population à protester par +l'opération casseroles vides+".

Cette campagne "consiste à faire du tintamarre en tapant dans les casseroles tous les jours à 06H00 du matin, pendant 15 minutes", précise la coalition.

Selon elle, l'objectif est d'obtenir l'annulation par le gouvernement de ses "décisions anti-sociales comme l'interdiction de vente du charbon de bois et du bois de chauffe qui met dans le désarroi toutes les familles".

La CPDC dénonce par ailleurs "un déni de manifestation", après l'interdiction d'un rassemblement de femmes qui entendaient protester contre la cherté de la vie. Elle s'inquiète aussi d'une "grave dégradation de la situation sociale" au Tchad.

Les autorités ont interdit en décembre la vente de charbon de bois et de bois de chauffe, en recommandant la consommation du gaz butane, subventionné, évoquant la lutte contre la désertification.

Cette mesure a provoqué une raréfaction du charbon et du bois de chauffe, sources d'énergie utilisées par une large majorité de la population, a expliqué à l'AFP le porte-parole adjoint de la CPDC, l'ex-ministre Saleh Kebzabo. Elle a été selon lui à l'origine d'une flambée des prix, ayant conduit à des manifestations, notamment de femmes, qui ont été réprimées.

 AFP

Commenter cet article